Publicité
12 février 2019 - 15:36

Affluence record pour Vues dans la tête de Kim Nguyen

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La 7e présentation du festival du film de Rivière-du-Loup Vues dans la tête de… a fracassé de nouveaux records cette année. La présence d’une tête d’affiche d’envergure internationale, de même que l’ajout de nouveaux volets à l’évènement ont permis d’enregistrer 2 300 entrées pour les activités de la programmation, dont les quartiers généraux étaient situés au Cinéma Princesse.

Le réalisateur Kim Nguyen avait une surprise en banque pour les cinéphiles qui s’étaient déplacés à Rivière-du-Loup. Il a offert la première projection québécoise son nouveau film «The Hummingbird Project» mettant en vedette Jesse Eisenberg, Alexander Skarsgard et Salma Hayek, plus d’un mois avant sa sortie officielle en Amérique du Nord.

«Chaque année nous avons une belle tête d’affiche. Une fois sur place, c’est la personnalité de Kim Nguyen qui a apporté quelque chose d’unique au festival, sa générosité et sa facilité à aller vers les gens», commente l’organisatrice du Festival du film de Rivière-du-Loup, Laura Martin.

Deux productions à saveur régionale ont également reçu un bel accueil, soit le deuxième film de la Pistoloise Renée Beaulieu et le court-métrage «Toutes les poupées ne pleurent pas», réalisé dans un studio de Pohénégamook par un diplômé du Cégep de Rivière-du-Loup, Frédérick Tremblay.

Les classes de maitre offertes par le réalisateur Philippe Lesage et le concepteur sonore Benoit Dame de même que l’atelier de scénarisation tenu à l’École secondaire de Rivière-du-Loup et un atelier pour les élèves de l’École internationale Saint-François-Xavier ont permis de cultiver la flamme des cinéphiles amateurs ou aguerris lors de l’évènement. La projection gratuite du film d’animation familial «Ma vie de courgette» au Cinéma Princesse a d’ailleurs fixé un nouveau record d’assistance.

VOLET LOCAL

La projection du volet local « Ville et villages en images », au cours duquel des citoyens réalisent leurs propres films dans leur milieu de vie, a aussi connu sa meilleure affluence en quatre ans. Un documentaire sur la ligue de hockey communautaire de Rivière-du-Loup, piloté par l’équipe de Geneviève Dunn, a reçu le prix Pop-corn remis par le Cinéma Princesse au nom du public.

La cinquième présentation du concours de court-métrages a été remportée par le film «Lunar-Orbit Rendezvous». La réalisatrice Mélanie Charbonneau a ainsi réussi un rare doublé en obtenant à la fois la faveur du jury et du public et en mettant la main sur des bourses totalisant 750 $, offertes par Sparages, Opto-Réseau Lemieux-Vaillancourt et la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup.

Le concours provincial s’inscrivait cette année dans la première édition du volet «La tête à l’envers», qui a attiré plus de 200 personnes. «Il nous permet d’offrir une perspective différente du festival qui nous sort de ce contexte. L’an prochain, on continuera de pousser ce projet», explique l’organisatrice, Laura Martin. Présenté en collaboration avec Sparages, ce «off festival» est sans aucun doute appelé à prendre de l’ampleur dans les prochaines années.

 

Publicité

Commentez cet article