Publicité
24 janvier 2019 - 14:45

Vues dans la tête de…

Carte blanche au cinéaste Kim Nguyen

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le Festival de cinéma de Rivière-du-Loup Vues dans la tête de… a présenté sa programmation officielle le 24 janvier au cinéma Princesse, le lieu de rassemblement qui accueillera les cinéphiles du 7 au 10 février. Pour le président du Festival, Nicolas Paquet, la sélection des œuvres effectuée par le cinéaste de renommée internationale, Kim Nguyen, est un sans faute.

«Dès qu’on a eu la confirmation qu’il serait notre parrain, on savait qu’on était en voiture et qu’on aurait une belle programmation cette année (…) Un des objectifs des films qui ont été choisis, c’est de nous faire réfléchir, de nous amener ailleurs», précise M. Paquet, qui est non seulement président du festival, mais également cinéaste.

La 7e présentation est marquée cette année par une carte blanche offerte à Kim Nguyen. En ouverture du festival, deux de ses œuvres marquantes seront présentées, dont le drame «Rebelle», qui l’a mené jusqu’aux Oscars et «Un ours et deux amants».

«Le festival s’épanouit un peu plus chaque année et fait rayonner les talents de nos créateurs locaux. C’est une grande fierté pour l’ensemble de la communauté et cela permet de faire de Rivière-du-Loup une ville qui a sa place sur l’échiquier du cinéma», souligne la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet.

La venue de Kim Nguyen est partie d’une idée de fou, alors que les organisateurs l’ont proposé comme tête d’affiche pour la 7e présentation. Deux jours après avoir envoyé l’invitation, ils ont reçu une réponse positive. Par ailleurs, le plus récent film de la tête d’affiche de cette année, «The Hummingbird Project» sortira en salle le 15 mars prochain, un peu plus d’un mois après la venue de Kim Nguyen à Rivière-du-Loup.

PROGRAMMATION ET INVITÉS

Vues dans la tête de… prévoit cette année encore un important volet de formation, mis sur pied en collaboration avec l’École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup. Le 7 février, la première projection de la rétrospective des deux œuvres Kim Nguyen se déroulera au cinéma Princesse dès 19h30. Elle sera précédée d’une discussion avec le réalisateur.

La projection du vendredi 8 février permettra au public de découvrir le court-métrage «Marguerite» de Marianne Farley et «Chien de garde» de Sophie Dupuis, dès 19h30 au cinéma Princesse. Elle sera suivie d’une discussion avec le comédien Jean-Simon Leduc. La version originale du film «Guerre froide» du réalisateur polonais Pawel Pawlikowski, sous-titrée en français sera projetée à 13h30 au cinéma Princesse le 9 février.

Le drame «Genèse» de Philippe Lesage sera présenté en avant-première lors du festival à 19h30 le 9 février au cinéma Princesse. Il sera précédé du court-métrage d’animation «Toutes les poupées ne pleurent pas», de Frédérick Tremblay, qui a été tourné à Pohénégamook. Le festival se terminera avec deux projections le 10 février. Dès 10h, au cinéma Princesse sera présenté gratuitement le film «Ma vie de courgette», destiné à toute la famille. À 14h, les œuvres «Drame de fin de soirée» de Patrice Laliberté et «Les salopes ou le sucre naturel de la peau» de la Pistoloise Renée Beaulieu seront à l’affiche, suivies d’une discussion avec la comédienne Brigitte Poupart et le concepteur sonore, Benoit Dame.

LA TÊTE À L’ENVERS          

En nouveauté cette année, le festival offre un volet «off», destinés aux cinéphiles avides de découvertes qui auraient envie de vivre l’évènement différemment. Une soirée de cinéma au Musée du Bas-Saint-Laurent est prévue le jeudi 7 février à 19h. Elle sera suivie d’un concours de courts métrages destiné aux jeunes cinéastes le 8 février à 22h à la Maison de la culture. Une soirée de musique et de projections vidéo se déroulera le 9 février à 22h à la Maison de la culture, en collaboration avec le Rainbow Submarine.

Des courts-métrages tournés en janvier à Rivière-du-Loup et L’Isle-Verte par quatre équipes de la région mettront en valeur les histoires et les paysages d’ici dans le cadre du projet Ville et villages en images. Ils seront projetés le 9 février à 10h au cinéma Princesse.

Les macarons et billets sont disponibles au cinéma Princesse, à la Coopsco du Cégep de Rivière-du-Loup, ou encore en ligne au www.vuesrdl.com.

Publicité

Commentez cet article