Publicité
19 janvier 2019 - 06:59

Le slam s’invite au Musée du Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un évènement spécial mettant en commun le slam, une exposition muséale et un organisme de diffusion culturelle se tiendra le 22 janvier à 20h au Musée du Bas-Saint-Laurent. Des slameurs et auteurs seront invités à lire leurs textes au beau milieu de deux expositions de photographies, une nouvelle manière d’expérimenter la culture.

Le projet, initié par Anacha Rousseau du Musée du Bas-Saint-Laurent, provenait de la volonté de mettre en commun les différentes forces culturelles présentes à Rivière-du-Loup, comme Slam Rivière-du-Loup, le Musée et l’organisme Sparages. Les soirées de slam qui se déroulent mensuellement au Café du Clocher de Rivière-du-Loup, peuvent accueillir un maximum de 70 personnes. Cette union de différentes disciplines artistiques permettra au public d’apprécier le travail de divers artistes simultanément, tout en assistant à leur soirée poétique habituelle. L’évènement du Musée se déroulera au cœur des deux expositions photographiques «Le bal de la cité» d’Alice Boutten et Sandrine Vachon et «La fabuleuse trajectoire de Madame Elsie» de Catherine Arsenault, dans le cadre de l’évènement Fotostop.

«Les slameurs sont invités à s’inspirer des œuvres de l’exposition pour écrire leurs textes, et le public à se promener à travers les photographies. La première partie de la soirée, ce sera du slam. Lors de la deuxième partie, il y aura un micro ouvert, où les personnes intéressées pourront lire leur poème, leur slam et d’autres textes», explique Mélanie Langlais, membre du comité slam.

Le public est donc invité à découvrir ou redécouvrir les expositions présentées par le Musée du Bas-Saint-Laurent, dans une ambiance décontractée. «C’est dans une optique de se servir du Musée comme salle de diffusion culturelle, avec l’exposition en toile de fond. La collaboration entre différents organismes permet de présenter du slam et des expositions dans un contexte un peu plus différent, qui sort du cadre strictement muséal et permet à tous de vivre une nouvelle expérience», ajoute le responsable des communications du Musée du Bas-Saint-Laurent, David Ouellet.

Les inscriptions pour les slameurs sont ouvertes dès maintenant, il suffit d’écrire un message sur Facebook destiné à la page Slam Rivière-du-Loup. Il est recommandé de s’inscrire également pour le micro ouvert. Chaque texte de cette partie devra être d’une durée maximale de cinq minutes. L’ouverture des portes aura lieu à 19h30 au Musée du Bas-Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article