Publicité
29 décembre 2018 - 06:59

Véronique Bilodeau en studio à Saint-Alexandre-de-Kamouraska

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’auteure-compositrice-interprète Véronique Bilodeau, la toute première artiste en résidence du Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup, a enregistré les sections de piano des chansons qui feront partie de son prochain album au Camp musical Saint-Alexandre au début du mois de décembre.

Une journée complète d’enregistrement lui a été octroyée dans le cadre de la résidence d’artiste du Centre culturel, alors que la deuxième lui a été offerte par le Camp, puisqu’elle y a joué en concert l’été dernier. Les autres pistes instrumentales qui se retrouveront sur l’album à paraitre au printemps 2019 ont toutes été enregistrées un peu partout au Québec, avec la collaboration de ses amis musiciens, dont Julien Thibault et Simon Bilodeau.

«La résidence d’artiste du Centre culturel m’a tellement aidée. Si je ne l’avais pas eue, je n’aurais pas eu le même aplomb et la même confiance en moi pour aller au Festival international de la chanson de Granby. Ça m’a suivi en studio aussi, c’est vraiment un effet papillon qui s’est produit», a commenté Véronique Bilodeau. En 2018, elle s’est rendue jusqu’aux demi-finales du Festival international de la chanson de Granby. Véronique Bilodeau, originaire de Rimouski, a également travaillé sur ses textes et son écriture afin d’enlever son filtre lorsqu’elle parle de son intimité. «C’est un album qui va être très personnel, qui aborde beaucoup la solitude. Les arrangements vont être complètement différents de ceux de mes autres chansons. Je voulais aller ailleurs et j’avais envie d’explorer», souligne l’artiste. 

Véronique Bilodeau a décidé de produire elle-même ce premier album complet, à la suite de sa résidence de création avec le Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup. Depuis 2012, Véronique Bilodeau fait sa marque dans l’univers musical québécois. Elle a remporté huit prix au Tremplin de Dégelis en 2013 et s’est également illustrée lors du Festival en chanson de Petite-Vallée en 2015 en remportant le prix de la guitare en 2015. Cette diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby poursuit sa route, avec des bases bien établies au Bas-Saint-Laurent. Elle a fait paraitre un premier EP intitulé «Les croches et des côtes» en 2016.

Publicité

Commentez cet article