Publicité
6 juillet 2018 - 06:30 | Mis à jour : 07:49

Victor-Lévy Beaulieu remet un don d’une valeur de 10 000 $ à la campagne du Caveau

Heureux de voir renaitre son complexe culturel, Victor-Lévy Beaulieu a remis un don d’une valeur de 10 000 $ à la campagne de sociofinancement du Caveau des Trois-Pistoles, qui vise à relancer la culture à la Maison de l’écrivain.

La microbrasserie a récemment acheté le bâtiment autrefois connu sous le nom de Maison de VLB, et souhaite y ouvrir une petite librairie. Les brasseurs font donc appel au public pour encourager cette nouvelle mission culturelle.

Le don de Victor-Lévy Beaulieu est l’intégralité des ouvrages publiés aux Éditions Trois-Pistoles. Cela permettra à la nouvelle boutique d’offrir pour la première fois dans un même lieu l’ensemble des œuvres de VLB et des auteurs qu’il a publiés. Cette vaste collection sera disponible l’été aux gens de passage et au public pistolois.

«C’est un appui essentiel à notre campagne, souligne Nicolas Falcimaigne, brasseur et copropriétaire, car cela va nous permettre d’investir les dons du public dans l’aménagement, la promotion et la mise en valeur de ce patrimoine littéraire local.»

Victor-Lévy Beaulieu encourage le public à doubler la mise en participant massivement à la campagne La Ruche avant le 13 juillet, sur sa page Facebook et sur caveau3pistoles.com.

Selon le célèbre écrivain, «au Québec, quand on investit en culture, et surtout en littérature, les revenus ne couvrent jamais les dépenses. L’initiative des brasseurs du Caveau est donc un véritable cadeau à la communauté. J’y participe et j’invite le public à participer et à partager pour que la campagne soit un succès et que la littérature fleurisse à nouveau aux Trois-Pistoles!»

Chaque contribution à la campagne vaudra un livre et une bière au contributeur ou à la contributrice, en plus des nombreuses récompenses de leur choix. «La donation de M. Beaulieu n’étant pas en argent, elle s’ajoute à la campagne et représente un bon coup de pouce qui nous encourage, indique Diego Marasco, brasseur et copropriétaire. Les dons du public restent essentiels pour la réussite du projet.»

Aux dires de plusieurs, cette initiative pourrait bien être un point de départ pour le renouveau aux Éditions Trois-Pistoles. À suivre…

Publicité

Commentez cet article