Publicité

31 janvier 2016 - 06:27

Claudine Gamache : 20 ans d'émerveillement!

Marc Larouche

Par Marc Larouche, Journaliste

Twitter Marc Larouche

Rivière-du-Loup - Depuis son tout jeune âge, Claudine Gamache de Rivière-du-Loup est fascinée par l'univers magique des enfants, par ces poupées qui parlent et évoluent dans un monde merveilleux où tout est possible. La vie lui permet de réaliser son rêve depuis 20 ans, autant d'années où elle et son personnage, Lulu Malu, ne font qu'une.

«Je venais d'être embauchée à la bibliothèque municipale. Il y avait au câble de Rivière-du-Loup (maintenant MAtv) une émission qui s'appelait « L'heure du conte », à l'intérieur de laquelle une animatrice racontait des histoires aux enfants. Comme c'est moi qui héritais de cette tâche, je voulais un personnage qui pourrait s'adresser aux enfants dans leur univers propre. C'est là que l'idée d'une poupée et sa marionnette identique à elle m'est venue», se souvient Claudine.

Pourquoi l'avoir appelée Lulu Malu ? «Je voulais un nom qui avait rapport avec la lecture, les livres, mais toujours en intéressant les enfants. Ce sont eux, par le biais d’un concours, qui ont trouvé le nom de Lulu Malu et aussi celui de ma marionnette, Litouli.»

C'est ainsi que des années durant, Lulu Malu a raconté ses histoires magiques à deux générations de petits, comme la poupée Fanfreluche l'avait fait avant elle. «J'étais une fan. Fanfreluche et son livre géant dans lequel elle entrait, ça a meublé mon enfance.»

DE GRANDS ENFANTS

Aujourd'hui, les enfants de « L’heure du conte » sont grands. «J'en rencontre souvent et plusieurs me reconnaissent. Si certains sont gênés de m'appeler Lulu Malu, celle que je suis encore pour eux, plusieurs en sont enchantés et nous rions ensemble».

Il y a aussi des moments plus émotifs. «Il y a cette jeune femme que j'ai rencontrée dans un commerce. Toute petite, elle avait un grave problème de santé, alors que j'incarnais toutes les semaines le personnage à la bibliothèque. Sa famille et elle avaient beaucoup échangé avec Lulu Malu. Lorsque nous nous sommes reconnues, nous nous sommes jetées dans les bras l'une et l'autre et nous avons pleuré.»

Parce qu'au fil des ans, Lulu Malu a recueilli plusieurs confidences de la part des enfants. Une fillette lui a confié être victime d’intimidation, des enfants lui parlaient de la séparation de leurs parents. «Souvent, ces enfants de 3 à 6 ans racontaient à Litouli, la marionnette, leurs échecs ou leurs peines et cette dernière les encourageait et les écoutait.» 

Lorsque Claudine a choisi de quitter ses fonctions à la Bibliothèque municipale Françoise-Bédard, la Ville de Rivière-du-Loup a refusé que le concept  « Lulu Malu et Litouli » la suive, prétextant que le personnage leur appartenait. «Je l'avais créé lorsque j'étais à l'emploi de la Ville. Cette question de droits d'auteur s'est depuis réglée à la satisfaction des deux parties et je suis maintenant propriétaire du concept», dit-elle. 

Pour fêter ses 20 ans, Claudine entend faire vivre plusieurs émotions à son personnage. «J'ai un projet de livres et d’émissions de télévision sur la table. Tout est en place, il ne manque que le financement». Avis aux intéressés. 

D'ici là, Claudine Gamache continue de vivre son rêve et d'émerveiller les enfants au quotidien, puisqu'elle est propriétaire d’une garderie en milieu familial et enseigne le théâtre aux enfants à l’École de théâtre Françoise-Bédard.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article