Publicité

20 novembre 2015 - 08:11 | Mis à jour : 23:14

Le dévouement de Mathieu Rivest salué

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup -  Tout le travail et les efforts réalisés par le directeur du Camp musical Saint-Alexandre, Mathieu Rivest, au cours des 21 dernières années ont été salués, cette semaine, alors qu’il a remporté le prix « Porteur de Flambeau » dans le cadre du congrès annuel de l’Association des camps du Québec.

Ce prix récompense tout le dévouement dont fait preuve son récipiendaire envers le milieu des camps au Québec. « C’est une très belle reconnaissance de mes pairs. Je suis très fier de ramener ce prix avec moi au Kamouraska », a déclaré l’homme de musique, alors qu’il quittait Bromont, où se déroulait le congrès, pour le Bas-du-Fleuve. 

Mathieu Rivest a pris les reines du Camp musical Saint-Alexandre en 1998, mais c’est cinq ans auparavant, en 1993, alors qu’il y séjournait une première fois à titre d’enseignant que son histoire d’amour avec ce lieu a débuté. 

« C’était une expérience formidable. Je me souviens encore que je pleurais à chaudes larmes en retournant chez moi », raconte-t-il. « Cette expérience-là a été marquante pour moi. Le camp m’a tellement donné. »

À son tour, Mathieu Rivest aura certainement beaucoup contribué, avec son équipe, au développement du camp au cours des 21 derniers étés, le faisant reconnaître au plan provincial, certes, mais également sur les scènes nationales et internationales, grâce à ses nombreux projets. Cette année, l’accueil d’une centaine de jeunes musiciens dans le cadre du 10e festival international Eurorchestrie a d'ailleurs été « un grand succès ». 

« Le Camp, c’est un endroit magique, un terrain de jeu extraordinaire », a-t-il indiqué, nommant aussi la mise sur pied des séjours d’orchestre parmi ses moments marquants.

MOTIVATION

Mathieu Rivest le confirme, il est toujours aussi animé par le fait de partager son expérience avec les plus jeunes. « Je discutais avec d’autres responsables de camps ici au congrès et nous réalisions à quel point nous faisions le plus beau métier du monde. Nous avons la chance de travailler avec des jeunes passionnés, heureux. C’est extrêmement motivant », témoigne avec enthousiasme celui qui est également enseignant au Cégep de La Pocatière et chef d’orchestre pour l’Harmonie des Cascades de Beauport.  

Selon ses mots, Mathieu Rivest vient de recevoir beaucoup avec ce prix remporté à Bromont. C’est maintenant à lui d’en redonner tout autant au Camp et c’est bien ce qu’il compte faire.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Très heureuse de te savoir heureux Mathieu. Quand on réussit à faire de sa vie quelque chose de valorisant, on peut être fière. Bravo et bonne continuité

    Louise Branchaud - 2015-11-22 09:41
  • Bravo Mr Rivert , en effet vous le mérité grandement...vous êtes un
    grand passionné et ça transparait dans tout votre travail. Comme ils sont
    chanceux tous ces jeunes que vous rencontrés tout au cours de l'été, je les
    envies.Une belle continuité.

    Musigo - 2015-11-20 21:51
  • Enfin une reconnaisance !!!!Très bien méritée...Tous sont chanceux de le côtoyer.Longue vie à Mathieu

    Yolaine Beaulieu - 2015-11-20 20:14