Publicité

9 février 2022 - 11:59 | Mis à jour : 13:21

COVID-19 : 1 248 cas actifs au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte 1 248 cas actifs de COVID-19 pour la région du Bas-Saint-Laurent, en date du 9 février. Les autorités de santé publique confirment également que 21 personnes sont toujours hospitalisées en raison du virus, dont 1 aux soins intensifs. 

Le nombre de décès, malheureusement à la hausse depuis quelques jours, demeure stable à 91 depuis mars 2020. Le CISSS n'a divulgué aucune information quant au profil des victimes, notamment l'âge et s'ils présentaient des facteurs aggravants.

Par ailleurs, 108 nouveaux cas ont été identifiés au cours des 24 dernières - 659 au cours de la dernière semaine -, ce qui porte le bilan total à 13 263 cas. Le nombre de personnes rétablies s’élève maintenant à 11 924.

Cas par MRC
 
Kamouraska    1520 (+9) actifs : 122
Rivière-du-Loup     3155 (+13) actifs : 227
Témiscouata 1311 (+10) actifs : 132
Les Basques 536 (+2) actifs : 37
Rimouski-Neigette  3411 (+43) actifs : 394
La Mitis 1102 (+6) actifs : 110
La Matanie 1046 (+11) actifs : 121
La Matapédia 1179 (+14) actifs : 104
Indéterminés 3
Bas-Saint-Laurent 13 263

 

Rappelons que ces chiffres doivent être relativisés puisqu'ils se situent en deçà de la réalité, l’accès aux tests de dépistage PCR est limité. Au total, 760 tests de dépistage ont été réalisés la veille.

Pourcentage de doses 3 administrées par MRC

Kamouraska  71,8% 
Rivière-du-Loup 72,5% 
Témiscouata 69,7% 
Les Basques  73,8% 
Rimouski-Neigette  73,7% 
La Mitis 70,8% 
La Matanie 66,5% 
La Matapédia  69,2% 
   
Bas-Saint-Laurent 74,5% 

 

Par ailleurs, environ 8 % de la population éligible (plus de 5 ans), soit 16 000 citoyens, n’ont pas reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19. Pour la dose 2, 87 % des citoyens du Bas-Saint-Laurent l’ont reçue. La dose de rappel a été administrée à 74,5 % de la population éligible. 

>> À lire aussi : Des vaccins contre la COVID-19 offerts dans 120 sites mobiles au Bas-Saint-Laurent

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article