Publicité

9 février 2022 - 11:29 | Mis à jour : 11 février 2022 - 08:45

Des vaccins contre la COVID-19 offerts dans 120 sites mobiles au Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Les équipes de vaccination contre la COVID-19 du CISSS du Bas-Saint-Laurent se déploieront dans 120 sites mobiles répartis à travers la région, du 14 février au 9 mars, dans le cadre d’une nouvelle «Tournée Express», afin d’aller à la rencontre de la population et de faciliter l’accès aux doses de vaccin dans les secteurs plus éloignés des centres de vaccination massive.

Ainsi, des bibliothèques, centres communautaires ou de loisirs, bureaux municipaux, sous-sols d’églises, cégeps et entreprises seront transformés en sites de vaccination au cours des prochains jours au Bas-Saint-Laurent. «Des citoyens qui changent d’idée pour leur première dose, nous en avons tous les jours», indique la directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien.

Les citoyens ayant des interrogations concernant les vaccins pourront aussi contacter une infirmière à une ligne sans frais qui sera activée à partir du 14 février, au 1 833 862-8898. De plus, la population de chaque municipalité sera contactée par une centrale d’appels comptant une douzaine d’infirmières et d’agentes administratives afin de l’informer de la présence de la clinique mobile.

«Le mandat est de contacter les citoyens en ayant une approche personnalisée. En se déplaçant dans une municipalité, nous avons la liste des personnes éligibles à la vaccination […] Si jamais les citoyens ne souhaitent pas parler avec nous, nous allons mettre fin à l’appel. S’ils veulent avoir plus d’informations, les infirmières seront en mesure d’échanger avec eux et de répondre à leurs questions qui sont en suspens depuis un certain moment», explique Murielle Therrien. Le tout se déroulera dans le respect, assure-t-elle.

Environ 8 % de la population éligible (plus de 5 ans), soit 16 000 citoyens, n’ont pas reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19. Pour la dose 2, 87 % des citoyens du Bas-Saint-Laurent l’ont reçue. La dose de rappel a été administrée à 74,5 % de la population éligible. Du côté de la vaccination des 5 à 11 ans, les cliniques mobiles se poursuivront dans les écoles jusqu’à la semaine prochaine. Environ 71 % des enfants éligibles ont reçu une première dose du vaccin, et 38 % ont été vaccinés avec une deuxième dose.

«Il y a toujours des mythes qui persistent. On a des gens qui ont reçu leur première dose avec certains effets secondaires. Ils sont dans le doute à savoir s’ils vont recevoir leur deuxième dose. On a encore des citoyens qui se questionnent sur la pertinence de recevoir une dose de rappel. Je pense qu’en discuter avec eux peut vraiment faire la différence», ajoute Mme Therrien.

DÉPLOIEMENT DES ÉQUIPES

La mise en place de cette «Tournée Express» a nécessité un énième remaniement des ressources humaines et une réduction de la capacité des grandes cliniques de vaccination pour libérer environ une centaine de travailleurs qui seront déplacés vers ces cliniques mobiles. Les opérations ont été calquées sur celles réalisés lors de la tournée de l’autobus Vacc-I-Express l’été dernier.

«C’est une très grande opération qu’on a faite à vitesse grand V avec tous les partenaires que nous avons approchés […]  Au mois de février, nous avons une très grande capacité dans nos cliniques de vaccination, à 55 000 rendez-vous. On a des équipes qui sont là pour répondre à la demande. Depuis deux semaines, nos activités ont vraiment diminué, on est passé de 3 000 doses par jour à 500 ou 600 doses de rappel par jour», précise la directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19.  

Cette dernière plaide aussi afin qu’un maximum de citoyens se rendent dans les cliniques de vaccination pour obtenir leur troisième dose, même si elle n’est pas obligatoire afin d’avoir accès au passeport vaccinal. «Selon tout ce qu’on a vu en terme d’études scientifiques et ce qu’on voit dans notre vie de tous les jours, les citoyens ayant reçu une troisième dose qui ont la COVID ont un petit rhume. Il y en a même qui sont positifs à la COVID sans avoir de symptômes. Je pense qu’il faut se protéger soi-même des séquelles graves de la maladie et protéger les gens autour de nous qui sont parfois plus vulnérables et qui ont besoin d’avoir des gens autour d’eux qui sont adéquatement vaccinés.»

Cette «Tournée Express» se rendra notamment à Saint-Antonin, Saint-François-Xavier de-Viger, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup,  Saint-Cyprien, Saint-Modeste, Saint-Pierre-de-Lamy, Auclair, Lejeune, Saint-Elzéar-de-Témiscouata, Saint-Jean-de-la-Lande, Saint-Juste-du-Lac, Saint-Marc-du-Lac-Long, Packington, Saint-Honoré-de-Témiscouata, Rivière-Bleue, Dégelis, Saint-Eusèbe, Lac-des-Aigles, Biencourt, Pohénégamook, Saint-Médard, Sainte-Rita, Saint-Guy, Saint-Éloi, Saint-Clément, Saint-Mathieu-de-Rioux, Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Simon et Sainte-Françoise.

L’horaire complet de même que les lieux de cette «Tournée express» sont disponibles en ligne en suivant ce lien : https://www.cisss-bsl.gouv.qc.ca/node/4401#vacc-i-express

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bonjour je vous écris car le lien ne fonctionne pas.
    J'aimerai avoir la liste pour savoir quand ils viennent a St-Cyprien.
    Passez une belle journée

    Gilles Dumont - 2022-02-11 07:50