Publicité

21 janvier 2022 - 11:41 | Mis à jour : 13:29

COVID-19: 30 hospitalisations au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 1

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent rapporte vendredi que 30 personnes sont actuellement hospitalisées et atteintes de la COVID-19 sur son territoire, dont 2 aux soins intensifs.

Toutefois, la santé publique n'a pas précisé quelle proportion d’éclosions de cas nosocomiaux de COVID-19 est survenue dans ses établissements de santé. Rappelons que dans les dernières semaines, la direction du CISSS a reconnu qu'un pourcentage des personnes hospitalisées l'étaient pour d'autres raisons ou encore qu'elles avaient contracté la COVID-19 lors de leur hospitalisation.

Par ailleurs, les autorités recensent 71 nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent, portant le total à 11 277 cas depuis mars 2020. De ce nombre, 10 253 cas sont rétablis et 947 cas sont toujours actifs. Il n'y a eu aucun décès (77) depuis la veille. 

Cas par MRC
 
Cas par MRC du Bas-Saint-Laurent ----
MRC de Kamouraska : 1 356 (+11) (cas actifs : 126)
MRC de Rivière-du-Loup: 2 831 (+10) (cas actifs : 162)
MRC de Témiscouata : 1 124 (+7) (cas actifs : 125)
MRC des Basques : 480 (+6) (cas actifs : 51)
MRC de Rimouski-Neigette : 2 788 (+13) (cas actifs : 288)
MRC de La Mitis : 840 (+7) (cas actifs : 57)
MRC de La Matanie : 865 (+10) (cas actifs : 78)
MRC de La Matapédia : 989 (+6) (cas actifs : 59)
À déterminer / inconnus : 4 (+1
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Les cachoteries de la santé publiique sont insultantes, voire indécentes. Sans dévoiler des noms, la SP est tenue à l'information du public sur les chiffres et les statistiques. Une autre preuve que nous avons aussi des incompétents dans notre milieu régional en plus de ceux qui commettent des bourdes d'interprétation sur cette pandémie au niveau national. Comme par exemple faire croire au monde que les virus naissent par génération spontanée lorsque le taux de CO2 augmente dans une classe.

    Gilbert Blachon - 2022-01-21 16:55