Publicité

30 décembre 2021 - 11:34 | Mis à jour : 3 janvier 2022 - 10:19

Un patient de Chaudière-Appalaches hospitalisé à Rivière-du-Loup

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 2

Les autorités de santé publique du Bas-Saint-Laurent rapportent en ce 30 décembre une hausse de 366 cas de COVID-19 depuis la veille et 10 hospitalisations. L'une d'entre elles est liée à un patient de la région de Chaudière-Appalaches qui a été transféré vers le Centre hospitalier régional du Grand-Portage de Rivière-du-Loup, où des lits en «zone chaude» sont disponibles.  

Le 29 décembre, le CISSS du Bas-Saint-Laurent a accueilli l'un des patients de Chaudière-Appalaches afin de venir en aide à cette région, qui est aux prises avec une forte augmentation du nombre de personnes hospitalisées atteintes de la COVID-19. Elles se chiffrent à 40, selon les plus récentes données de l'Institut national de la santé publique du Québec. Le CISSS de Chaudière-Appalaches a atteint sa pleine capacité hospitalière et a donc dû transférer huit patients vers des établissements de santé d'autres régions, dont celles de Québec (7) et du Bas-Saint-Laurent (1). 

La hausse du nombre de cas de COVID-19 est principalement observée dans la MRC de Rivière-du-Loup, de Rimouski-Neigette et de Témiscouata. Les cas actifs ont augmenté de 297 depuis les 24 dernières heures. La propagation de la COVID-19 est marquée dans toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent, sans exception. 

«Notre région ne fait pas exception. Nous avons plusieurs éclosions et vigies (surveillance) dans toutes les MRC de notre territoire. Cela évolue d'heure en heure. Pour le moment, rien n'est hors de contrôle, nos équipes suivent la situation de très près. Cela nous prend des équipes dédiées, mais pour le moment, tout tient la route», explique la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Sylvie Lamontagne. 

Le CISSS rapporte 10 hospitalisations en lien avec la COVID-19, dont deux aux soins intensifs. Le nombre de décès liés au virus est inchangé, avec 64 depuis le début de la pandémie, en mars 2020. 

NOMBRES DE CAS PAR MRC AU BAS-SAINT-LAURENT : 

Kamouraska 884 (+24) dont 112 cas actifs
Rivière-du-Loup 1845 (+91) dont 430 cas actifs
Témiscouata 599 (+53) dont 152 cas actifs
Les Basques 303 (+10) dont 72 cas actifs
Rimouski-Neigette 1599 (+70) dont 523 cas actifs
La Mitis 495 (+40) dont 222 cas actifs
La Matanie 499 (+42) dont 161 cas actifs
La Matapédia 619 (+39) dont 145 cas actifs
Indéterminés
Bas-Saint-Laurent 6846 (+366), dont 1 820 cas actifs


Par ailleurs, le nombre de décès se situe toujours à 64 et un total de 4 962 personnes sont rétablies depuis mars 2020 dans la région. Finalement, le nombre de tests de dépistage réalisés la veille est de 1 501, selon le CISSS.

Selon les informations transmises par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en date du 29 décembre, on dénombrait 4 cas de COVID-19 actifs au Pavillon des Cèdres de Rivière-du-Loup. Il en rapportait deux au Domaine Élie-Raphaël de Rivière-du-Loup. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Si les services hospitaliers manquent de places dans le Bas-St-Laurent ou qu'un soin spécialisé n'y est pas offert il est normal qu'on envoie les gens du Bas-St-Laurent vers les grands centres. Alors, s'il manque de places dans les grands centres, il est tout aussi normal d'envoyer les gens des grands centres vers le Bas-St-Laurent qui a de la place alors qu'eux n'en ont plus.

    Nancy Cantin - 2022-01-02 02:49
  • Je ne suis pas d accord que des régions d ailleurs soient transféré a r du loup nous ont fait attention ont se prive et voilà ont nous amènent es personnes qui ne font pas attention

    Jacqueline Dube - 2021-12-31 18:10