Publicité

22 septembre 2021 - 13:04 | Mis à jour : 13:30

Aucun nouveau cas au KRTB

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent fait état de deux nouveaux cas de COVID1-19 en date du 22 septembre. Au total, le bilan de la région s'élève à 4058 infections depuis le début de la pandémie. 

Le KRTB s'en sort avec aucun nouveau cas pour la journée. C'est plutôt dans Rimouski-Neigette et La Matapédia qu'une hausse s'inscrit, où un cas de plus est recensé dans chacune des MRC. Au total, le Bas-Saint-Laurent compte 8 cas actifs.

Par ailleurs, le nombre de décès se situe toujours à 54, et il n'y a aucune hospitalisation liée à la COVID-19 pour le moment. 3996 personnes se sont rétablies depuis le début de la pandémie dans la région. Finalement, 582 tests de dépistage ont été réalisés la veille. 

NOMBRE DE CAS PAR MRC

Kamouraska: 684 
Rivière-du-Loup: 1360
Témiscouata: 400
Les Basques: 219
Rimouski-Neigette: 843 (+1)
La Mitis: 188
La Matanie:  258
La Matapédia: 104 (+1)
Indéterminés: 2
Bas-Saint-Laurent: 4058

BILAN NATIONAL

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID‑19, dans les 24 dernières heures, au Québec, font état de 683 nouveaux cas, pour un total de 404 974 personnes infectées. De plus, 387 185 personnes sont rétablies depuis le début de la pandémie. Dans la province, 5 nouveaux décès s'ajoutent au bilan quotidien, pour un total de 11 340. Par ailleurs, il y a 280 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, soit une augmentation de 6 par rapport à la veille. 91 personnes se trouvent aux soins intensifs, une hausse de 5 par rapport à la veille. Finalement, 31 996 prélèvements ont été réalisés le 20 septembre au Québec.

VACCINATION

En ce qui a trait à la campagne de vaccination, 11 498 doses ont été administrées, soit 10 645 dans les dernières 24 heures et 853 avant le 21 septembre, pour un total de 12 782 475 doses au Québec. Hors Québec, ce sont 172 493 doses au total qui ont été administrées, pour un total cumulé de 12 954 968 doses reçues par les Québécois depuis le début de la pandémie.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article