Publicité

29 juillet 2021 - 14:31 | Mis à jour : 14:33

Ouverture de la vaccination sans rendez-vous en première dose ce samedi au Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Dès le 31 juillet, toutes les personnes n’ayant pas reçu de première dose du vaccin contre la COVID-19 pourront se faire vacciner sans rendez-vous dans les huit centres de vaccination du Bas-Saint-Laurent, selon leurs heures d’ouverture, a appris Info Dimanche. 

La nouvelle sera annoncée officiellement demain par le CISSS du Bas-Saint-Laurent. «Il faut que les gens qui n’ont pas eu de vaccin ou qui n’ont pas eu de deuxième dose viennent la chercher le plus rapidement possible. Avec l’augmentation des cas et l’arrivée imminente du variant Delta, on est dans une course contre la montre», indique le coordonnateur de la vaccination contre la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, Jean-Philippe Levasseur.

Au KRTB, les centres de vaccination concernés par cette annonce sont ceux de Kamouraska (Centre municipal de Saint-Philippe-de-Néri, 12, côte de l’Église), de Rivière-du-Loup (280, boulevard de l'Hôtel de Ville), de Témiscouata-sur-le-Lac (Église Saint-Mathias, 829-A, rue du Centre) et des Basques (Centre culturel de Trois-Pistoles, 145, rue de l'Aréna).

Chez les 12 à 100 ans, le taux de vaccination pour une première dose atteint 86 % au Bas-Saint-Laurent, alors qu’elle est de 83,8 % au Québec. Dans la région, environ 150 premières doses de vaccin sont administrées quotidiennement.

L’ouverture de la vaccination sans rendez-vous pour les personnes n’ayant pas reçu de première dose s’inscrit dans les différentes stratégies du CISSS du Bas-Saint-Laurent afin d'augmenter la couverture vaccinale chez les jeunes. Il reste environ 400 adultes de 18 à 24 ans à vacciner au Bas-Saint-Laurent pour atteindre la cible de 75 % de vaccination en première dose. «On est confiant d’aller les chercher avec le Vacc-I-Express, l’ouverture de la vaccination sans rendez-vous et avec notre présence sur les réseaux sociaux», ajoute M. Levasseur.

Le Vacc-I-Express distribue environ le tiers des premières doses sur le territoire. Selon Jean-Philippe Levasseur, il permet de rejoindre une clientèle qui ne se serait pas déplacée dans un centre de vaccination pour diverses raisons. Le véhicule se rend dans des municipalités plus éloignées et dans des secteurs achalandées comme la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup et le parc de la Pointe.

Un total de 150 592 premières doses de vaccin et 117 385 deuxièmes doses ont été administrées aux personnes de 12 à 100 ans du Bas-Saint-Laurent, ce qui représente respectivement 86% et 67% de la population admissible.

Publicité


Publicité

Commentez cet article