Publicité

6 mai 2021 - 14:13

COVID-19: Les équipes de vaccination se préparent à vacciner les jeunes de 12 à 17 ans

Lors du point de presse d'aujourd'hui pour faire le point sur la campagne de vaccination, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a confirmé que le Québec travaille sur la possibilité de vacciner les jeunes de 12 à 17 ans.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux attend l'avis du Comité d'immunisation du Québec (CIQ) sur la vaccination des 12 à 17 ans à la suite de l'autorisation de Santé Canada d'offrir le vaccin de Pfizer aux jeunes entre 12 et 15 ans qui devrait être diffusé prochainement.

En parallèle, les travaux sont déjà en cours concernant l'échéancier et la logistique, en collaboration avec le ministère de l'Éducation.

PREUVE VACCINALE ÉLECTRONIQUE

Le ministre Dubé a également donné les premiers détails concernant la preuve de vaccination électronique contre la COVID-19. Cette preuve, qui se présentera sous la forme d'un code QR, sera disponible à compter du 13 mai et pourra être fournie par courriel. Ainsi, les personnes qui ont déjà reçu une dose ou qui iront se faire vacciner à compter du 13 mai vont recevoir un courriel demandant s'ils veulent obtenir la preuve électronique. Une preuve papier continuera tout de même d'être fournie dans les cliniques après la vaccination.

La Santé publique poursuit ses travaux sur l'utilisation potentielle de la preuve de vaccination électronique et fera ensuite une recommandation au gouvernement du Québec.

«Les équipes sont déjà en préparation pour vacciner les 12 à 17 ans. Notre Santé publique a déjà donné son feu vert, mais en attendant l'avis officiel du CIQ, on se prépare. Notre objectif est que le plus de Québécois et de Québécoises reçoivent le vaccin, afin d'avoir une couverture vaccinale la plus élevée possible. Nous sommes sur la bonne voie. Je suis vraiment très fier du travail accompli chaque jour par toutes les équipes qui contribuent aux efforts de vaccination, d'une façon ou d'une autre. C'est un défi d'une ampleur sans précédent, mais j'ai entièrement confiance en la capacité de nos équipes», a souligné Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

39 À 35 ANS

Le déploiement de la prise de rendez-vous pour la population générale se poursuit. Les personnes faisant partie du groupe d'âge des 40 à 44 ans peuvent maintenant prendre leur rendez-vous pour obtenir leur première dose. Dès demain, le vendredi 7 mai, la prise de rendez-vous sera ouverte aux personnes âgées entre 35 et 39 ans.

Bien que la vaccination se déroule par étapes, il sera toujours possible pour une personne de prendre rendez-vous pour se faire vacciner même si la séquence de vaccination a été élargie aux groupes d'âge suivants.

Publicité


Publicité

Commentez cet article