Publicité

5 mai 2021 - 11:27 | Mis à jour : 11:56

Santé Canada autorise le vaccin de Pfizer-BioNTech chez les jeunes de 12 à 15 ans

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Santé Canada a annoncé ce matin qu'elle approuvait l'utilisation du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 aux adolescents de 12 à 15 ans. Il s’agit du premier vaccin contre la COVID-19 à être autorisé au Canada pour ce groupe d’âge.

L’autorisation étendue permet au gouvernement canadien d’élargir la portée de son programme de vaccination aux adolescents d’ici le début de l’année scolaire. Ce sont les provinces qui auront à déterminer la façon de mener leur propre campagne de vaccination.

À ce sujet mercredi, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a assuré que «le réseau sera prêt» afin de vacciner cette nouvelle tranche  d'âge de la population. Le ministre a toutefois mentionné que la province attendra l'avis du Comité dur l'immunisation du Québec (CIQ) avant d'aller de l'avant.

SANTÉ CANADA

Santé Canada a fondé sa décision sur l’analyse des données d’une étude clinique de phase 3 menée chez des personnes âgées de 12 à 15 ans. L'efficacité, l'immunogénicité et l'innocuité du vaccin Pfizer-BioNTech ont été évaluées chez 2 260 adolescents de 12 à 15 ans dans une étude toujours en cours. Dans cette étude, les participants ont été traités avec deux doses du vaccin ou d'un placébo, à 21 jours d'intervalle.

D'après les cas signalés au moins 7 jours après la dose 2, il a été démontré que chez les participants sans preuve d'infection antérieure au virus, comparativement au placébo, l'efficacité du vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 était de 100 % (intervalle de confiance de 95 % de 75,3 % à 100,0 %). Chez les participants ayant ou non des preuves d'une infection antérieure à la COVID-19, comparativement au placébo, l'efficacité du vaccin Pfizer-BioNTech était également de 100 % (intervalle de confiance de 95 % de 78,1 % à 100,0 %).

Soulignons qu'aucun cas grave de COVID-19 n'a été signalé dans l'étude. L'efficacité du vaccin chez les adolescents de 12 à 15 ans était donc compatible avec l'efficacité déjà démontrée dans la population adulte.

De son coté, Pfizer souligne que d’autres études portant sur l’innocuité et l’efficacité de son vaccin sont également en cours chez les enfants âgés de 6 mois à 11 ans.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article