Publicité

20 avril 2021 - 10:22 | Mis à jour : 10:52

Dépistage massif au Collège Notre-Dame: quelques cas positifs ont été signalés

Toutes les réactions 1

Suivant le signalement de quatre cas de COVID-19 au sein de son établissement, le Collège Notre-Dame a procédé dimanche à un dépistage massif de tous ses élèves et son personnel enseignant. Dans un communiqué envoyé aux parents mardi matin, la direction a annoncé que quelques résultats de ces nombreux tests se sont depuis révélés positifs. 

Puisque ces cas sont répartis sur différents niveaux de secondaire, et afin de limiter la propagation du virus dans le milieu scolaire, le Collège et la santé publique ont convenu de poursuivre les cours à distance jusqu'au 25 avril inclusivement. Dès lundi prochain, les élèves de secondaire 1 et 2 pourront retourner en cours en présence tous les jours, puis ceux de secondaire 3, 4 et 5 y retourneront en alternance.

À noter qu’il ne sera pas possible de passer à l'école d’ici la fin de la semaine pour récupérer du matériel scolaire. Les enseignants sont informés et ils ajusteront leur enseignement en conséquence.

Pour le 26 avril :

En présence :  3B et 3C, 4B et 4C, 5B et 5C

À distance :    3A et 3D, 4A et 4D, 5A et 5D   

Les élèves sont priés de porter une attention particulière lors de la période du dîner en s'assurant de bien se laver les mains avant et après le repas, en respectant la distanciation de 2 mètres puisque les élèves enlèvent leur masque, en s’assoyant toujours au même endroit ainsi qu'en remettant son masque immédiatement après le repas.

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quand donc comprendrons-nous, au Québec, que les mains ne sont qu'une infime, très très infime portion des cas de contamination. Les virus sur les surfaces deviennent très vite inactifs et il faut porter ses mains à la bouche pour s'infecter. Par contre, dès qu'on enlève son masque pour manger, on s'expose au contenu aérien de la classe et si nous avons gagné à la loterie d'avoir dans cet espace clos un seul contaminé qui produit à chaque respiration les virus que son corps génère, bingo, on a gagné au hasard de la contamination.

    gilbert blachon - 2021-04-20 16:38