Publicité

6 avril 2021 - 17:32 | Mis à jour : 19:26

Ajout de restrictions en zone rouge au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le premier ministre du Québec François Legault a annoncé le 6 avril des restrictions supplémentaires dans les zones rouges de la province dont le Bas-Saint-Laurent fait partie.

Les élèves de secondaire 3 à 5 retourneront à l’alternance de la présence en classe une journée sur deux à partir de lundi prochain et les activités parascolaires seront annulées. De plus, dès le jeudi 8 avril, les gyms seront fermés en zone rouge et le nombre de personnes maximal dans les lieux de culte sera fixé à 25. À compter du 8 avril, il sera interdit de se déplacer vers les régions qui se trouvent au palier d'alerte jaune, soit Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, Côte-Nord et Nord-du-Québec, peut-on lire sur le site Web du gouvernement du Québec. 

Le couvre-feu demeure à 21 h 30 en zone rouge. Le premier ministre du Québec n’exclut pas la possibilité de le devancer dans certaines régions si une augmentation du nombre de cas est observée. «Pour l’instant, la situation est sous contrôle grâce aux décisions rapides prises cette semaine. Par contre, on la regarde d’heure en heure et on n’hésitera pas à agir très rapidement s’il y a une augmentation du nombre de cas dans certaines régions», a fait savoir François Legault. Trois fois plus de contraventions pour des rassemblements ont été distribuées au cours de la fin de semaine dernière. 

De plus le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a évoqué l’arrivée d’un «moment charnière» dans la campagne de vaccination. D’ici la fin de la semaine, la vaccination sera ouverte aux personnes de 60 ans et plus dans l’ensemble du Québec. Plus de détails seront donnés à cet effet dès demain.

Les prochains à être vaccinés seront ensuite les personnes aux prises avec des maladies chroniques et les travailleurs de secteurs essentiels avec des risques élevés de propagation comme les enseignants, les éducatrices en garderie, le personnel des divers services d’urgence et les travailleurs communautaires, notamment. 

Québec compte aussi accélérer la vaccination avec le vaccin AstraZeneca auprès des personnes de 55 ans et plus qui le désireront à partir de ce jeudi.

Publicité


Publicité

Commentez cet article