Publicité

29 mars 2021 - 13:33 | Mis à jour : 13:45

Transmission communautaire de la COVID-19 : les élus lancent un appel à la solidarité

Toutes les réactions 3

Les élus de la MRC de Rivière-du-Loup invitent les citoyens à continuer de respecter plus que jamais les consignes sanitaires de la santé publique. Devant la recrudescence des cas de transmission communautaire d’un variant de la COVID-19 actuellement observée dans les MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup, un appel à la vigilance est lancé pour endiguer collectivement la propagation du virus.

«Nous demandons aux gens de continuer à respecter les consignes de la santé publique, de se protéger et de se faire tester en cas de symptômes. Ce n’est surtout pas le temps de lâcher. Les beaux jours s’en viennent grâce à l’accélération de la vaccination et au respect des règles sanitaires. Limitons nos déplacements et nos contacts au strict minimum pour freiner le virus. Soyons solidaires dans tout le Bas-Saint-Laurent et continuons de nous protéger», déclarent Sylvie Vignet, mairesse de la Ville de Rivière-du-Loup et Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup.

«Le bilan des cas actifs dans notre MRC s’est beaucoup détérioré ces derniers jours. De plus, on constate que la COVID-19 s’attaque avec force à des personnes plus jeunes, ce qui est très préoccupant» ajoute M. Lagacé.

Pour limiter la propagation du virus, la MRC et la Ville de Rivière-du-Loup joignent leurs voix à la santé publique et invitent les personnes à s’isoler et à se faire tester si elles croient avoir été en contact avec le virus ou si elles ont des symptômes : toux, fièvre, maux de gorge, essoufflement, perte de goût ou d’odorat. Appelez au 1 877 644-4545 ou visitez le quebec.ca/coronavirus

RAPPEL DES CONSIGNES

La région du Bas-Saint-Laurent est en zone orange et que les rassemblements privés ne sont pas autorisés. Pour se protéger, il faut porter le masque, se laver fréquemment les mains et respecter la distanciation de deux mètres. Il faut également rester chez soi si on ne se sent pas bien et se faire tester dès que des symptômes apparaissent.  

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis pas certaine que la faute revient aux élus et les gouvernements. Depuis 1 an certaine personne n'on jamais pris cette pandémie au sérieux, rassemblement illégal, aucune distanciation, mais cette fois ci, cela n'a pas bien été avec les variants étant plus contagieux, plusieurs se foute bien de leur entourage c'est bien commun en 2021 (me myself), c'est comme ça que ça se propage et malheureusement ceux qui on fait attention sont touchés malgré eux. Hawaye à maison......

    Marlyne Bérubé - 2021-03-29 19:16
  • Allez-vous comprendre un jour l'origine de cette inutile et erronée distanciation de 2 mètres ? Seulement 0,25 % des contaminations sont dues aux toux ou éternuements. Le reste est dû aux aérosols dont tous ont nié l'existence les 4 premiers mois et certains encore aujourd'hui. La contamination est aérienne, et due aux flux aériens qui transportent les virus. Seul le masque peut nous en protéger. Dès la seconde où on l'enlève au resto ou en classe, il est profite pour nous prendre à la gorge. Se laver les mains ne sert que contre les pauvres virus fatigués qui, a force de voyager dans la pièce finissent par se poser sur des surfaces. Le nerf de la guerre contre un virus, c'est la filtration de la respiration...point final.

    gilbert blachon - 2021-03-29 16:50
  • Si les élus avaient vraiment voulu faire une différence, c'est en amont qu'ils auraient dû le faire soit de se lever et de décrier la façon dont le gouvernement du Québec a procédé avec la répartition des vaccins en favorisant Montréal et Laval au détriment de la région qu'ils sont supposés représentés. Déplorable

    Stéphane Raymond - 2021-03-29 16:40