Publicité

28 mars 2021 - 14:16 | Mis à jour : 14:40

Des masques immédiatement retirés à titre préventif

Pour assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes dans les réseaux de l'éducation, des services de garde éducatifs à l'enfance et de la santé, le gouvernement du Québec a rapidement avisé les différents réseaux concernés de cesser immédiatement la distribution de masques visés par un avis de Santé Canada publié hier.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux indique que le gouvernement a pris connaissance de cet avis en lien avec un risque potentiel concernant des masques faciaux recouverts de matériaux de graphène nanoformé. Les masques sont ceux identifiés SNN200642, du fournisseur Metallifer. En plus d'en cesser la distribution, il a également été demandé aux réseaux d'entreposer dès maintenant les boîtes de masques dans un endroit sécuritaire et isolé. Ils disposent toutefois d'autres masques provenant d'autres fournisseurs pour assurer la continuité des services.

Dans un courriel, Antoine Déry, le directeur général du Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, a tenu à rassurer tous les parents de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup. «Le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup possède une faible quantité de masques qui font l'objet d'un rappel. Les masques seront immédiatement retirés des inventaires et remplacés par des masques conformes. Nous possédons suffisamment de masques pour poursuivre la distribution journalière sans risque de rupture. Soyez assurés que la santé de nos élèves et de notre personnel est notre priorité», pouvait-on y lire. 

Le ministère a tenu à réitérer qu'il s'agit d'un risque potentiel et que le gouvernement agit de manière proactive pour éviter tout danger possible. Par ailleurs, ce rappel ne touche pas les masques pédiatriques. 

Des vérifications sont déjà en cours auprès du Centre d'acquisitions gouvernementales pour retracer les établissements qui auraient pu recevoir des masques contenant cette particule. De l'information concernant la procédure pour détruire et remplacer ces masques sera transmise dans les meilleurs délais.

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article