Publicité

12 mars 2021 - 13:18

La vaccination massive contre la COVID-19 s’enclenche au Kamouraska

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Presque un an jour pour jour après la déclaration de l’état d’urgence sanitaire au Québec, la vaccination de masse contre la COVID-19 s’est amorcée ce matin au centre municipal de Saint-Philippe-de-Néri, dans la MRC de Kamouraska. Déjà plusieurs équipes s’activaient afin d’administrer le vaccin aux personnes prioritaires de 80 ans et plus. Le soulagement était visible dans le visage de plusieurs des ainés vaccinés.

L’ouverture du site de vaccination de Rivière-du-Loup est quant à elle prévue au cours de la semaine du 22 mars. «En date d’aujourd'hui, nous avons plus de 19 000 rendez-vous de vaccination donnés pour les trois prochaines semaines. On va ouvrir graduellement des plages horaires au cours de la journée», explique la directrice de la campagne de vaccination COVID du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien. En parallèle, le CISSS s’affaire à finaliser la vaccination dans les 163 résidences privées de personnes âgées de son territoire, qui devrait se terminer samedi. Au cours du prochain mois, 28 300 vaccins seront administrés dans la région.

«On va amorcer aussi la vaccination de notre clientèle plus vulnérable et ayant des profils très lourds concernant le soutien à domicile avec l’arrivée du vaccin AstraZeneca», ajoute Mme Therrien. Ce vaccin est plus facilement transportable et ne nécessite qu’une seule dose. Les personnes concernées seront contactées par le personnel du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

SITE DE VACCINATION À RIVIÈRE-DU-LOUP

L’ancien magasin de Réal Levasseur, situé au 280, boulevard de l’Hôtel-de-Ville à Rivière-du-Loup, sera transformé en un site de vaccination de masse. Il sera prêt dans la semaine du 22 mars. «C’est un très grand site à organiser, on veut être en mesure de faire plus de 1 400 vaccins par jour. Ça demande plusieurs modules de vaccination. L’informatique est présentement en installation», ajoute la directrice de la campagne de vaccination. En l’absence d’un site temporaire, le CISSS du Bas-Saint-Laurent a trouvé un plan B et ouvrira la semaine prochaine une journée de vaccination entre les murs du Centre hospitalier régional du Grand-Portage à Rivière-du-Loup.

De nouvelles plages horaires de vaccination sont ouvertes quotidiennement. Les personnes qui souhaitent obtenir un rendez-vous doivent donc surveiller à chaque jour les nouvelles disponibilités qui s’ouvrent au fur et à mesure de l’annonce de la distribution des doses par les gouvernements fédéral et provincial. «Si j’ai un message à porter, c’est : faites vous vacciner. Qu’on se protège tous et qu’on ait tous une vie qui revienne à la normale», lance Murielle Therrien. La prise de rendez-vous s’effectue en ligne au quebec.ca/vaccinCOVID ou encore par téléphone au 1 877 644-4545. Au Bas-Saint-Laurent, les personnes de 70 ans et plus et un proche aidant de plus de 70 ans qui les accompagne peuvent prendre rendez-vous pour la vaccination.

SIGNES ENCOURAGEANTS

Selon Mme Therrien, les résidents en Centre d’hébergement de soins de longue durée et des résidences privées et intermédiaires ont très bien répondu à l’arrivée du vaccin. Entre 90 et 95 % d’entre eux ont accepté de le recevoir. «Dans la population générale, les chiffres le disent par eux-mêmes. Hier, on a ouvert 2 000 nouvelles plages. En l’espace de deux heures, il ne restait plus rien», ajoute Mme Therrien.

La plateforme Je contribue mise en place par le ministère de la Santé et des Services sociaux a aussi joué un rôle important dans l’embauche des équipes qui s’affaireront aux différents sites de vaccination sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. Que ce soit pour travailler directement à la vaccination, à la centrale d’appels ou pour guider les personnes sur place, 549 personnes ont été engagées. «On poursuit l’embauche, j'invite les gens à s'inscrire. Plus on va avoir des équipes bien garnies, plus ce sera facile pour nous de faire les horaires avec nos travailleurs», complète Murielle Therrien. 

Les citoyens qui se rendront prochainement à leur rendez-vous de vaccination doivent se présenter au maximum cinq minutes à l’avance pour éviter l’attente, avoir en main leur carte d’assurance-maladie et porter un chandail à manches courtes pour faciliter les opérations. Les déplacements à l’intérieur du site sont réduits au minimum. Le processus complet dure environ une trentaine de minutes et le vaccin est gratuit. À ce jour, plus de 12 100 personnes de la région ont reçu une première dose de vaccin, soit 6,1 % de la population du Bas-Saint-Laurent.

Publicité


Publicité

Commentez cet article