Publicité

20 novembre 2020 - 13:24 | Mis à jour : 13:35

Augmentation de 19 cas en une journée au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Dix-neuf nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan dressé quotidiennement par le CISSS du Bas-Saint-Laurent, en ce 20 novembre. La situation à Rimouski est qualifiée d’inquiétante par le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc.

On compte 12 nouvelles personnes infectées par la COVID-19 dans la MRC de Rimouski-Neigette, 3 dans la MRC de La Mitis, 2 dans la MRC de Témiscouata, 1 dans la MRC de la Matanie et une autre dans une région qui sera à déterminer. On déplore aussi un décès de plus depuis la veille, pour un total de 14 depuis le début de la pandémie. Le nombre total de cas se chiffre maintenant à 657, dont 105 actifs. Lors de la journée d’hier, 573 tests de dépistage ont été réalisés.

À noter que le 18 novembre, la direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent a lancé un appel de dépistage pour toutes les personnes ayant fréquenté l’établissement La P’tite Grenouille de Rimouski, du 12 au 14 novembre. Le bar a annoncé le 20 novembre sa fermeture temporaire «le temps de laisser la tempête se calmer».

UNE SITUATION PRÉOCCUPANTE À RIMOUSKI

Le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc, qualifie la situation à Rimouski de «préoccupante». Il lance un appel à la vigilance accrue dans la MRC de Rimouski-Neigette en lien avec la hausse rapide du nombre de cas des derniers jours, tous en lien avec des soirées au bar La P’tite Grenouille de Rimouski et des rassemblements privés. La population est invitée à surveiller l’apparition de symptômes et à limiter leurs contacts sociaux dans les semaines à venir.

«Les enquêtes en cours nous indiquent que de nombreux partys mettant en présence des jeunes se sont tenus sur le territoire dans les dernières semaines. Cette recrudescence de rassemblements est inquiétante parce qu’il s’agit des évènements excessivement propices à la transmission du virus. Je suis aussi inquiet pour la situation dans la région. Alors, d’une part, je demande à tous de diminuer leurs contacts et d’autre part, je réitère la nécessaire collaboration de chaque personne aux enquêtes pour limiter rapidement cette éclosion avant qu’elle atteigne les groupes vulnérables de notre communauté», explique le Dr Leduc.

Toutes les personnes qui souhaitent passer un test de dépistage pourront le faire à la clinique de dépistage de Rimouski, située au 288, rue Pierre-Saindon. Les heures d’ouverture sont de 8 h à 20 h. Il est fortement recommandé de prendre un rendez-vous au 1 877 644-4545.

Par ailleurs, toutes les personnes qui pensent avoir été exposées au virus ou en contact avec des personnes exposées au virus qui sont en attente d’un résultat de dépistage doivent aussi se placer en isolement.

BILAN DES ÉCLOSIONS

L’éclosion en cours à la Résidence Les Bâtisseurs de Matane a causé un nouveau décès. On compte 89 personnes infectées dans ce milieu de vie, dont 66 résidents, 20 travailleurs et 3 proches aidants. On y déplore 5 décès. Maintenant 23 résidents et 13 travailleurs sont considérés comme rétablis.

À la Résidence des Sages de Matane, un travailleur a reçu un test positif à la COVID-19. Cette éclosion compte 25 cas, dont 15 résidents et 10 travailleurs. Deux personnes atteintes de la COVID-19 y ont malheureusement perdu la vie. La situation est stable au GMF-U de Rimouski, avec trois cas.

CAS PAR MRC AU BAS-SAINT-LAURENT

  • MRC de La Matapédia : 23
  • MRC de La Matanie : 128 (+1)
  • MRC de La Mitis : 18 (+3)
  • MRC de Rimouski-Neigette : 162 (+12)
  • MRC des Basques : 11
  • MRC de Témiscouata : 44 (+2)
  • MRC de Rivière-du-Loup: 190
  • MRC de Kamouraska : 79
  • À déterminer / non classé : 2 (+1)

Publicité


Publicité

Commentez cet article