Publicité

17 octobre 2020 - 13:51 | Mis à jour : 14:22

Augmentation de trois cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte une hausse de trois cas positifs à la COVID-19 dans son bilan du 17 octobre. Le total de cas depuis le début de la pandémie se chiffre maintenant à 408.

Deux personnes ont reçu un résultat positif dans la MRC du Kamouraska. Le troisième cas se trouve dans la MRC de Rimouski-Neigette. On dénombre sept décès attribuables à la COVID-19 ainsi que 365 personnes qui sont maintenant rétablies. 

CAS PAR MRC AU BAS-SAINT-LAURENT : 

  • La Matapédia : 19 
  • La Matanie : 11 
  • La Mitis : 9
  • Rimouski-Neigette : 71 (+1)
  • Les Basques : 10
  • Rivière-du-Loup : 179
  • Témiscouata : 38 
  • Kamouraska : 71 (+2) 

Les deux éclosions au Centre hospitalier régional du Grand-Portage et à l'hôpital régional de Rimouski n'ont pas été à l'origine de nouveaux cas au cours des dernières 24 heures. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte aussi 487 tests de dépistage réalisés au cours de la journée d'hier. 

BILAN NATIONAL

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 279 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 92 297. On note aussi une hausse de 14 décès en lien avec le virus. Depuis le début de la crise, 6032 Québécois ont perdu la vie en raison de la COVID-19. Présentement, 517 personnes sont hospitalisées, dont 85 se trouvent aux soins intensifs. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:

Les pseudonymes ne sont pas acceptés





Nétiquette

infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes, signés sous un pseudonyme et sans une adresse de courriel valide, ne seront pas publiés. Les commentaires négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique, l’utilisation d’émoticônes - d’émojis et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.