Publicité

28 septembre 2020 - 17:53 | Mis à jour : 19:02

Trois régions passent au rouge, le Bas-Saint-Laurent à l'orange

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

À compter de jeudi, trois régions du Québec passeront au niveau d’alerte maximal de propagation de la COVID-19 au rouge, soit la grande région de Montréal, la Capitale-Nationale (à l’exception de Portneuf et Charlevoix) et de Chaudière-Appalaches.

Selon la carte des paliers d'alerte de COVID-19, le Bas-Saint-Laurent passera en zone orange, soit le palier 3, donc en mode «Alerte» dès le jeudi 1er octobre.

Selon le gouvernement du Québec, le palier orange comprend un resserrement des mesures déjà en vigueur pour les lieux publics et privés, dont :

  • une restriction de 6 personnes ou deux familles pour les rassemblements intérieurs;
  • un maximum de 25 personnes dans les lieux publics à l'extérieur ou à l'intérieur (sauf pour les salles de spectacles et de cinéma); 
  • un maximum de 6 personnes par table dans les restaurants et les bars;
  • la fin de la vente d'alcool à 23h et la fin de la consommation à minuit; 
  • une personne par ménage dans les commerces, le service de livraison et l'aide des proches est à privilégier pour les personnes à risque élevé de complications;
  • les déplacements entre les régions ne sont pas recommandés;
  • les visites dans les CHSLD sont permises pour les proches aidants ou à des fins humanitaires.

Le premier ministre du Québec, François Legault, n’exclut pas que d’autres régions passent au rouge au cours des prochains jours, selon l’évolution des cas qui ont augmenté partout au Québec dernièrement.

«J’ai le cœur gros en voyant les résultats de la fin de semaine. Le nombre de cas a augmenté de façon importante, les chiffres sont sans appel et on doit prendre des décisions difficiles. On peut penser qu’au cours des prochaines semaines, ça peut vouloir dire une hausse importante des hospitalisations et des décès», a déclaré d’entrée de jeu le premier ministre du Québec, François Legault. Ce dernier a qualifié la situation de «critique», forçant le gouvernement à instaurer de nouvelles mesures dès maintenant. Des petits ajustements auront lieu au cours des prochains jours. Québec recommande fortement d’éviter les déplacements entre les régions.

MESURES DANS LES ZONES ROUGES

Dans ces zones rouges, une série de mesures seront mises en place pour une durée de 28 jours, soit du 1er au 28 octobre. Dans les maisons privées, seules les personnes habitant à la même adresse seront autorisées. Les visites de personnes habitant d'autres adresses seront interdites. Des exceptions seront toutefois acceptées, soit la présence d’un proche aidant, la garde d’un enfant ou de la main-d'oeuvre pour des travaux prévus, mais une personne supplémentaire à la fois. Les rassemblements privés seront interdits. 

Dans les résidences pour les personnes âgées, les résidents auront droit à la présence d’un proche aidant ou à des visites à des fins humanitaires. De plus, dès jeudi, toujours dans les zones rouges, les bars, casinos, salles à manger de restaurants, salles de spectacles, cinémas, salles de réception, musées, bibliothèques seront fermées pour une durée de 28 jours.

Le premier ministre François Legault a affirmé travailler sur une formule pour à compenser les pertes financières causées par l’application de ces mesures restrictives dans les zones rouges. 

À l’extérieur, tous les rassemblements à moins de deux mètres seront interdits. Dans les manifestations, le port du masque sera obligatoire. Les commerces et les écoles demeureront ouverts. M. Legault a souligné que l’objectif était de protéger les écoles en gardant le maximum de classes ouvertes. Québec veut donner un coup de barre dans les zones rouges pour les prochains 28 jours afin de changer la tendance. La réussite de cette opération dépendra de la réponse des Québécois.

Publicité


Publicité

Commentez cet article