Publicité

25 septembre 2020 - 14:41 | Mis à jour : 14:48

«Limitez vos contacts sociaux pour 28 jours», implore Québec

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, à nouveau fait appel à la collaboration des Québécois afin qu'ils restreignent leurs contacts sociaux au maximum, ce vendredi 25 septembre, lors du point de presse maintenant quotidien des autorités de santé publique. Cette fois, le gouvernement a été plus précis sur la durée de cette demande qu'il établie à 28 jours (un mois). 

M. Dubé s'est adressé aux résidents de toutes les régions, qu'elles soient au vert, au jaune ou au orange, afin qu'ils évitent, pendant le prochain mois, tout type de rassemblements favorisant les rapprochements. Il a donné, en exemple, les soupers de famille, les partys, barbecues, soirées d’anniversaires et mariages. 

Hier, il avait laissé entendre qu'il fallait agir afin d'atténuer l'ampleur de la deuxième vague, sans quoi la province allait frapper un mur. 

«On n'est pas en train de dire que c'est la nouvelle normalité. Ce qu'on vous demande, c'est de faire un effort spécial pour limiter nos contacts pour les 28 prochains jours [...] Un mois d'efforts pour casser la deuxième vague», a déclaré M. Dubé, soulignant que le respect de cette demande pourrait faire «une grande différence» rapidement. 

«Si on met ça dans le temps, comme je le spécifie aujourd'hui, je pense que ça va encourager les gens à comprendre que oui, c'est un effort supplémentaire, mais qu'il peut y avoir une fin à ça», a-t-il ajouté. 

À ses côté, le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, a expliqué que la hausse des cas au Québec était principalement liée aux rassemblements privés. C'est pourquoi il est important de les limiter le plus possible. 

«Pour casser cette transmission-là ou diminuer sa probabilité d'occurrence, on demande un effort aux Québécois de diminuer leurs contacts sociaux», a-t-il dit.

«Aidez-vous les uns les autres [...] Si, par exemple, quelqu'un veut vous inviter à souper, c'est bien gentil, mais vous pouvez dire : "Dans le contexte du COVID-19, ce n'est pas le temps". Il y a celui qui invite et il y a l'invité. Aidons-nous les uns les autres à nous protéger. C'est un geste d'amour que de vouloir protéger les autres, c'est un geste de réalité», a-t-il poursuivi en réponse à un journaliste. 

Précisions qu'il s'agit ici d'une demande du gouvernement, et non d'une imposition. Christian Dubé estime que les Québécois doivent faire «un choix d'équilibre», entre un confinement, «pour lequel on ne veut pas retourner», et des sacrifices au niveau des contacts sociaux. 

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 637 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 70 307. Aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, mais 4 décès survenus entre le 18 et le 23 septembre s'ajoutent, pour un total de 5 814 décès.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 15 par rapport à la veille, avec un cumul de 199. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 2, à 33. Les prélèvements réalisés le 23 septembre s'élèvent à 36 060 pour un total de 2 200 307.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • VIVRE ET LAISSER VIVRE...
    C'est pas vivre ce qu'on nous impose...c'est nous tué...
    C'est nous aidé à mourir plus vite...vu qu'il y a trop de monde sur la terre...c'est un bon moyen d'en faire disparaître...
    C'est mon opinion !!!

    Pauline Malette - 2020-09-27 21:44
  • Facile le confinement quand on a un(e) conjoint(e) et des enfants à la maison, mais quand on est seul(e), c’est bien différent...

    Johanne Champagne - 2020-09-26 22:26
  • « Aidez-vous les uns les autres » = « Aimez-vous les uns les autres » : « C'est un geste d'amour »...

    On voit mieux, là, pourquoi il a cru pouvoir réduire la fréquentation d'églises. La « Parole » émanera directement, en toute sécurité-santé, du haut-lieu de Québec dorénavant...

    Denis Beaulé - 2020-09-25 20:41