Publicité

21 septembre 2020 - 12:45 | Mis à jour : 13:24

COVID-19: 11 cas s'ajoutent au bilan de la région

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 1

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte une augmentation de 11 cas confirmés de la COVID-19 au cours des 24 dernières heures. Dix de ces nouveaux cas ont été répertoriés dans la MRC de Témiscouata et de Rivière-du-Loup, avec cinq cas chacune. Le bilan global se chiffre maintenant à 265 cas.

Rappelons que plus tôt en journée, le Centre de services scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup a confirmé que deux élèves de l’École secondaire de Rivière-du-Loup ont reçu un résultat positif à un test de COVID-19.

Nous comptons 142 cas rétablis au Bas-Saint-Laurent en date du 21 septembre, 10 h. De plus, il n'y a aucune hospitalisation sur le territoire en lien avec la COVID-19. Il est à noter que 789 tests de dépistage ont été réalisés dans la journée du 20 septembre.

Les cas situés dans les régions en contenant moins de cinq ne sont pas précisés, conformément aux orientations ministérielles.

Cas par MRC au Bas-Saint-Laurent : 

La Matapédia : 14
La Matanie : moins de 5
La Mitis : moins de 5
Rimouski-Neigette : 40
Les Basques : moins de 5
Rivière-du-Loup : 107 (+5)
Témiscouata : 34 (+5)
Kamouraska : 56
À déterminer : 5 (+1)
Bas-Saint-Laurent : 265 (+11)

BILAN NATIONAL

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 586 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 68 128. Aucun décès n'est survenu dans les 24 dernières heures, mais 3 décès survenus entre le 14 et le 19 septembre s'ajoutent. Toutefois, le total s'élève à 5 804 décès en raison du retrait de 1 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 10 par rapport à la veille, avec un cumul de 148. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 1, à 30. Les prélèvements réalisés le 19 septembre s'élèvent à 23 126 pour un total de 2 090 183.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Finirons-nous un jour par instruire la population sur la façon dont se propage ce virus. De graves erreurs sont constamment commises par manque de logique et des précautions inadéquates et erronées. Plier son masque , le mettre dans sa poche, et le ressortir dans le magasin suivant. Â quoi pensent ces gens ? Laisser le nez libre sans masque pour mieux respirer. On n'a rien compris. Ne pas mouler le masque sur les ailes de nez. C'est laisser entrer une bonne quantité d'air potentiellement contaminé. Faire la file en avant d'un magasin â 2m10 du précédant avec une brise de face de 5km/h...Tous seront à risque de respirer l'air de ceux qui les précèdent. Marcher dans la rue ou comme Arruda, Legault et Mccann à 2m10 en arrière les une les autres, c'est respirer la bulle que vient de quitter le précédent...Qui a déjà senti le flux d'air déplacé par une personne en mouvement ? Enfin, la dernière que j'ai vécu : Une salle d'attente de l'hôpital où les chaises sont distancées de 2m10, mais où la climatisation vous envoie sur le corps un vent latéral qui balaie tous les patients....pourquoi le 2m puisqu'on y respire l'air de tout le monde. Ah ! Difficile la logique n'est-ce pas ?

    gilbert blachon - 2020-09-21 19:15