Publicité

12 septembre 2020 - 12:03 | Mis à jour : 12:15

COVID-19 au BSL : 60 cas positifs confirmés depuis le 8 septembre

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le plus récent bilan régional du CISSS du Bas-Saint-Laurent concernant la progression de la COVID-19 sur le territoire fait état de 29 nouveaux cas positifs confirmés, pour un total de 60 depuis le 8 septembre et 138 depuis le début de la pandémie. 

La majorité de ces cas ont été recensés dans la journée d’hier (11 septembre), dans les MRC de Rivière-du-Loup (+11) et de Kamouraska (+10). Ils seraient liés à l’éclosion de La Pocatière où une fête privée rassemblant plus de 100 personnes a été organisée le 30 aout dernier

Les autres MRC touchées sont celles du Témiscouata (+4), de La Matapédia (+3) et de Rimouski-Neigette (+1). Les territoires de la Mitis et des Basques comptent toujours moins de cinq cas positifs confirmés depuis mars. 

Cas par MRC du Bas-Saint-Laurent

▪️ La Matapédia : 8 (+3)
▪️ La Matanie : moins de 5
▪️ La Mitis : moins de 5
▪️ Rimouski-Neigette : 25 (+1)
▪️ Les Basques : moins de 5
▪️ Rivière-du-Loup : 45 (+11)
▪️ Témiscouata : 13 (+4)
▪️ Kamouraska : 38 (+10)

Le nombre de nouveaux cas positifs de COVID-19 continue de s’accroitre rapidement au Bas-Saint-Laurent. Depuis le 8 septembre, mardi dernier, le bilan régional a pratiquement doublé, alors que 60 personnes ont reçu un test positif. 80 % de ces cas actifs ont été recensés dans les deux derniers jours.

Dans sa mise à jour quotidienne, le CISSS du Bas-Saint-Laurent confirme également qu’aucune hospitalisation n’est en cours actuellement et que 76 personnes sont rétablies dans la région. Le virus a causé la mort de deux personnes. 

APPEL À LA VIGILANCE 

En fin de journée vendredi, dans un communiqué de presse envoyé par le CISSS, le Dr Sylvain Leduc a demandé à la population de l’ensemble du Bas-Saint-Laurent de rehausser le degré de vigilance. 

«Les derniers jours nous rappellent d’une manière non équivoque que le virus est là et qu’il circule. La situation épidémiologique évolue très rapidement», soutient Dr Leduc.

«Au cours des derniers jours, nous avons malheureusement recensé de nombreux nouveaux cas, dont la majorité sont reliés à l’éclosion du Kamouraska et de Rivière-du-Loup. Avec le retour en classe et au travail ainsi qu’avec la tenue de certaines activités issues d’initiatives individuelles regroupant un nombre beaucoup trop élevé de personnes, comme ce fut le cas au cours des dernières semaines, toutes les conditions sont malheureusement réunies pour permettre au virus de circuler encore davantage et d’infecter de nouvelles personnes, dont des personnes vulnérables. Il est important que la population collabore, évite les rassemblements et porte une attention scrupuleuse au respect des consignes de santé publique. Après des mois d’accalmie, le Bas-Saint-Laurent vit actuellement les effets d’une éclosion majeure qui a des répercussions dans plusieurs de nos MRC. Mais ce défi est surmontable dans la mesure où tout le monde adopte des comportements responsables.»

Dr Leduc demande également aux personnes qui croient avoir été exposées au virus de se faire tester rapidement et de se mettre en isolement dans l’attente de leur résultat.

Pour limiter autant que possible la propagation du coronavirus, les mesures suivantes sont toujours recommandées :

  • se laver fréquemment les mains avec de l'eau et du savon, durant 20 secondes, particulièrement lorsqu'on arrive de l'extérieur;
  • se désinfecter les mains avec une solution à base d'alcool si l'on n'a pas accès à de l'eau ni à du savon;
  • pour tout rassemblement dans un lieu privé intérieur ou extérieur, respecter le maximum de 10 personnes. Il est fortement recommandé que celles-ci soient issues d'un maximum de 3 adresses différentes;
  • limiter autant que possible ses déplacements.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article