Publicité

21 août 2020 - 10:39 | Mis à jour : 10:45

COVID-19 au camp de jour de Rivière-du-Loup: des tests négatifs

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

À la suite du cas positif à la COVID-19 d'une personne ayant fréquenté le camp de jour Saint-François à Rivière-du-Loup, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme que 14 des 15 tests effectués se sont avérés négatifs.

Le résultat du dernier test devrait être connu plus tard dans la journée. Une vingtaine de personnes avaient été mises en isolement préventif.

«Quinze personnes ayant eu des contacts modérés ont été ciblées et invitées à passer un test de dépistage. Les 14 premiers tests se sont finalement avérés négatifs. Toutefois, puisque ces personnes ont eu des contacts avec une personne infectée elles devront respecter un isolement de 14 jours», souligne la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud.

Dans le cas des enfants, cet isolement les exclut aussi des services de garde et de l'école.

Rappelons que le mardi 18 aout, la Santé publique a amorcé une enquête épidémiologique et a contacté certains parents d'enfants et des moniteurs pour lesquels le risque était modéré. Au total, une vingtaine d'enfants et de moniteurs ont été placés en isolement. Les enfants proviennent de deux groupes qui ont été joints lors d'une activité du camp.

Cette année, en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus, les camps de jour étaient divisés ainsi : celui du parc Cartier au Chalet des loisirs, le camp de jour Centre-Ville à l'École secondaire de Rivière-du-Loup, le camp de jour de Saint-François au Collège Notre-Dame et celui de Saint-Ludger à l'École La Croisée 1.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article