Publicité

5 août 2020 - 15:27 | Mis à jour : 15:31

Feu vert aux festivals et autres événements publics extérieurs  

Après quelques mois d’attente, les festivals et les autres événements publics extérieurs de même nature sont désormais autorisés au Québec, à condition qu’ils respectent les directives des autorités de santé publique.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a fait savoir qu'un maximum de 250 personnes peuvent, dès aujourd’hui (5 aout), se regrouper dans les lieux extérieurs publics. Ces mesures s’appliquent notamment aux événements de nature sociale, commerciale, religieuse, culturelle, sportive, de loisir ou de divertissement, incluant les festivals, dont la tenue est désormais permise. 

La pratique du sport professionnel devant public devient aussi autorisée, incluant dans des lieux extérieurs publics lorsque les règles sont respectées.

RÈGLES

Évidemment, des responsabilités sont données aux organisateurs d'événements ainsi qu'aux autorités responsables de délivrer des permis ou des autorisations pour permettre de réunir des personnes en un même lieu extérieur public, le cas échéant.

Ainsi, les organisateurs devront s'assurer que la capacité du site permet le maintien d'une distance de deux mètres entre les personnes ou les maisonnées rassemblées. Ils devront prendre des mesures pour informer les participants qu'ils doivent maintenir une telle distance avec toute autre personne. 

Enfin, ils auront également la responsabilité de mettre fin à l'activité lorsque le respect des règles devient impossible. Par ailleurs, il sera interdit aux autorités responsables de délivrer des permis ou des autorisations nécessaires dans certains cas, notamment lorsque la capacité du site ne permet pas le maintien d'une distance de deux mètres entre les participants.

La limite de 250 personnes ne concerne toutefois pas les personnes qui demeurent dans leur voiture, par exemple dans le cas des ciné-parcs, les manifestations pacifiques et les événements qui se déroulent sur des sites distincts, non contigus et pour lesquels des zones d'accès et d'attente différentes ont été aménagées.

Faits saillants :

- Soulignons que seuls les membres de l'auditoire ou du public sont considérés dans le décompte du nombre maximal de personnes pouvant participer. Le personnel ainsi que les personnes qui offrent une performance ne sont pas concernés par cette limite.

- Un même événement peut avoir lieu sur plusieurs sites, pour autant que ces derniers soient autonomes et disposent de zones d'accès distinctes et indépendantes les unes des autres.

- II est à noter qu'en cas d'infraction, les responsables visés pourraient se voir imposer des amendes se situant entre 1 000 $ et 6 000 $.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article