Publicité

4 août 2020 - 16:09 | Mis à jour : 16:15

Le ministre Christian Dubé invite les vacanciers à se faire tester au moindre doute

Au retour des vacances de la construction, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, invite les travailleurs qui ont voyagé à travers le Québec à faire preuve d'une vigilance accrue de potentiels symptômes et à se faire tester au moindre doute.

Le ministre Dubé a également lancé un appel à la vigilance pour les parents d'enfants qui fréquentent les camps de jour et les garderies. On a noté des éclosions dans les dernières semaines dans ces milieux, mais la situation demeure sous contrôle. Cependant, on invite les parents à surveiller les symptômes de leurs enfants et à ne pas hésiter à se rendre dans une clinique de dépistage.   

Le dépistage est essentiel afin de limiter les impacts de la transmission dans la communauté. Le virus circule toujours et demeure contagieux, c'est pourquoi nous devons agir avec proactivité.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux a profité de l'occasion pour préciser que le gouvernement n'entend pas, pour le moment, donner des amendes aux récalcitrants qui ne suivent pas les directives de  santé publique dans les lieux publics fermés, comme les consignes sont en grande majorité respectées par la population. Cette décision pourrait être amenée à changer en fonction de l'évolution de la situation.

«Je tiens à remercier les Québécois d'être au rendez-vous : nous changeons nos habitudes et nos normes sociales en portant le masque, en plus de développer le réflexe d'aller se faire tester au moindre doute. Vous savez, le dépistage est l'une de nos armes les plus puissantes dans notre lutte contre le virus, et plus particulièrement en vue d'une potentielle deuxième vague de la COVID-19. Je suis persuadé que nous parviendrons à contrôler la propagation du virus de cette façon», a mentionné Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

FAITS SAILLANTS : 

À compter du 3 aout, le nombre maximal de personnes permis dans un lieu public intérieur passera de 50 à 250. Cette augmentation s'applique aux salles de spectacles, de théâtre et de cinéma, au public qui assiste à une production, aux entraînements et événements sportifs amateurs, aux lieux de culte, aux salles d'audience et aux salles louées, y compris les salles communautaires. Les consignes sanitaires doivent être respectées, notamment la distanciation physique et le port du masque dans les lieux où il y a une circulation accrue.

Pour les lieux publics extérieurs, le gouvernement poursuit sa réflexion et des précisions seront annoncées au cours des prochains jours.

Notons que les rassemblements privés, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur d'un domicile, doivent toujours se limiter à un maximum de 10 personnes. Il est fortement recommandé que celles-ci soient issues d'un maximum de 3 adresses différentes.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article