Publicité

15 mai 2020 - 13:46 | Mis à jour : 14:05

Deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Deux nouveaux cas positifs de COVID-19 ont été répertoriés par le CISSS du Bas-Saint-Laurent depuis les 24 dernières heures dans la MRC de Rivière-du-Loup. Le bilan régional se chiffre maintenant à 42 cas de COVID-19, dont 33 personnes sont maintenant rétablies.

On déplore deux décès en lien avec le coronavirus sur le territoire du Bas-Saint-Laurent et deux personnes sont présentement hospitalisées.

Nombre de cas confirmés par MRC au Bas-Saint-Laurent :

  • La Matapédia : moins de 5
  • La Matanie : moins de 5
  • La Mitis : moins de 5
  • Rimouski-Neigette : 7
  • Les Basques : moins de 5
  • Rivière-du-Loup : 25 (+2)
  • Témiscouata : 5
  • Kamouraska : moins de 5
  • Bas-Saint-Laurent : 42

BILAN NATIONAL

Le nombre de décès liés à la COVID-19 au Québec a augmenté de seulement 50 en 24 heures, le bilan se chiffrant maintenant à 3 401 une nouvelle encourageante selon le premier ministre François Legault. Ce dernier a souligné que depuis un certain temps, on observe aussi une tendance à la baisse du nombre d’hospitalisations.

Elles ont diminué de 13 en une journée, pour un total de 1 822 personnes hospitalisées, dont 191 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 1. Malgré l’augmentation du nombre de tests dans la province, on note une hausse de 696 cas depuis la veille, pour un total de 41 420 cas, dont au moins 11 000 personnes sont maintenant guéries.

Le premier ministre du Québec François Legault a tenté de comprendre ce qui s’est produit à Montréal pour que la situation s’aggrave dans les CHSLD. Il affirme que le grand défi à relever est celui du manque de ressources humaines. M. Legault rappelle que des primes temporaire ont été mises en place pour les travailleurs de première ligne et des négociation sont en cours afin qu’elles deviennent permanentes. «Il faut que la société valorise davantage ces métiers-là. J’incite les jeunes à regarder la possibilité d’aller se former pour travailler dans le réseau de la santé. Il me semble que c’est valorisant d’aller s’occuper de personnes plus vulnérables, âgées et qui ont besoin de soins. Je demande aussi à ceux qui ont perdu leur emploi de suivre une formation», a-t-il commenté. Le manque de personnel qualifié se faisait déjà sentir depuis des années.

Le premier ministre François Legault n’exclut pas, dans une prochaine réforme, que tous les CHSLD et les centres de soins qui comprennent des médecins, préposés aux bénéficiaires, infirmières, deviennent publics. Il a constaté que certains établissements n’avaient pas vraiment de patrons. Des postes en prévention des infections ont été enlevés dans les dernières années en raison de la réduction des budgets. Selon M. Legault, il est important qu'ils soient remis en place. 

Le gouvernement du Québec a annoncé qu'il donnera un million de masques à Montréal et octroiera 6 M$ aux sociétés de transport de la communauté métropolitaine de Montréal. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article