Publicité

12 mai 2020 - 14:03 | Mis à jour : 14:22

Deux nouveaux cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte que deux cas supplémentaires de COVID-19 ont été répertoriés dans la région, dont un a été localisé à Rivière-du-Loup, portant le bilan à 38 cas en ce 12 mai. 

Trois personnes sont présentement hospitalisées, dont une se trouve hors de la région. On compte présentement 32 personnes rétablies au Bas-Saint-Laurent, en date du 11 mai à 18 h.

Répartition des 38 cas par MRC au Bas-Saint-Laurent:

  • La Matapédia : moins de 5
  • La Matanie : moins de 5
  • La Mitis : moins de 5
  • Rimouski-Neigette : 6
  • Les Basques : moins de 5
  • Rivière-du-Loup : 22 (+1)
  • Témiscouata : 5
  • Kamouraska : moins de 5

Le port du couvre-visage est recommandé dans les lieux publics lorsque la distanciation physique n'est pas possible. Il doit obligatoirement s’accompagner des autres mesures de protection, comme l’application des mesures d’hygiène tel le lavage fréquent des mains pendant 20 secondes. Si une personne est malade, elle doit rester à la maison, rappelle le CISSS du Bas-Saint-Laurent. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • le 18 je vais allera la matanie seulement pour voir enfant et petit enfant tout en respectant toute les règles car je ne veux pas attraper le covid 19 puit retour a la maison avec de la joie au coeur

    jean pierre lamontagne - 2020-05-13 08:35
  • @ Mr P.P. Michaud,
    Je (et beaucoup d'autre) souhaitent grandement que vous soyez entendu.

    René Lapointe - 2020-05-13 06:02
  • Je ne voudrais pas ostraciser les gens infectés, mais pourrait-on, sans les nommer ou cibler la ville, dresser un profil de ce qui s'est passé pour qu'on ait de nouveaux cas? Ont-=il été en contact avec un autre cas? Avec quelqu'un qui s'est déplacé de l'extérieur? Notre région a pratiquement aucun cas restant, je ne peux pas croire que c'est de la contamination communautaire... Il me semble que si on comprenait bien le mode de transmission, on serait peut-être en mesure de rectifier le tir.

    Pierre-Paul Michaud - 2020-05-12 18:40