Publicité

5 mai 2020 - 14:35 | Mis à jour : 14:44

Une première brigade de professionnels de la santé du Bas-Saint-Laurent en renfort à Montréal

Une brigade de 15 employés et médecins du CISSS du Bas-Saint-Laurent a quitté jeudi dernier pour la région de Montréal. Technicienne en administration, infirmière, inhalothérapeute, kinésiologue, nutritionniste… des employés de tous les horizons ont choisi de se mobiliser en solidarité au réseau de la santé pour assister leurs collègues des CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal et du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal.

L’équipe bas-laurentienne est en poste depuis le vendredi 1er mai à l’Hôtel Place Dupuis, un hôtel transformé en un site non traditionnel dédié à la clientèle suspectée et positive à la COVID-19. Elle pourrait aussi être appelée à porter assistance dans d’autres établissements au besoin. La durée du séjour variera de 1 à 3 semaines pour la majorité d’entre eux. Ils agiront à titre de préposés aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires, infirmières, agentes administratives et médecins.

Devant cet élan de solidarité, Isabelle Malo, présidente-directrice générale du CISSS, souligne sa plus grande fierté envers ces ambassadeurs. «Je suis profondément touchée et émue devant la grande générosité humaine de notre délégation. Bien que la tâche sera des plus exigeantes, ils feront assurément une grande différence dans la vie de ceux et celles qu’ils côtoieront et qui bénéficieront de leurs soins empreints de sollicitude et d’humanisme.»

MESURES DE PROTECTION

Puisque notre région est toujours en confinement, à leur retour au Bas-Saint-Laurent, chaque participant se placera en isolement durant 7 jours avant de réintégrer son milieu de travail. Ils devront, pour les 7 jours suivants, porter de façon systématique les équipements de protection individuelle et assurer une vigie étroite au quotidien de leurs symptômes. Un test de dépistage de la COVID-19 sera également réalisé pour chaque personne.

D’autres employés ont également manifesté leur souhait de se joindre à une deuxième délégation pour prendre soin de clientèles vulnérables en zones tièdes et chaudes dans les régions où les besoins sont les plus criants dans les prochaines semaines.

Publicité


Publicité

Commentez cet article