Publicité

23 avril 2020 - 13:33 | Mis à jour : 14:21

«On a besoin de vous autres dans le réseau de la santé» - François Legault

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le premier ministre François Legault a affirmé lors de son point de presse quotidien du 23 avril qu’environ 9 500 personnes sont présentement absentes du réseau de la santé. La priorité pour le gouvernement du Québec est présentement de trouver du personnel dans les CHSLD mais aussi dans l’ensemble du réseau.

Seulement depuis hier 800 nouvelles personnes se sont absentées. Environ 4 000 employés du réseau de la santé sont en isolement parce qu’elles sont infectées ou présentent des situations particulières les empêchant de remplir leurs fonctions, alors que d’autres décident de ne pas aller au travail parce qu’elles craignent d’attraper le virus. «C’est énorme, je veux lancer un appel à ces personnes qui sont à la maison ou qui complètent une période de 14 jours après avoir été infectées, on a besoin de vous. On a tout l’équipement de protection individuel. Des directives sont mises en place pour ne prendre aucune chance pour votre sécurité. Le réseau ne peut pas fonctionner avec 9 500 personnes absentes», a commenté M. Legault.

Ce dernier a aussi confirmé que les primes salariales de 4 et 8 % pour les travailleurs de première ligne se prolongeront jusqu’au 31 mai. Concernant les négociations salariales pour les préposées aux bénéficiaires, selon le premier ministre du Québec, les négociations «avancent très bien» afin de bonifier leur rémunération de façon permanente.

Ottawa a accepté la demande d’aide formulée par le Québec et déploiera un millier de soldats pour prêter mainforte dans les CHSLD. «On a besoin de bras. On a des étudiants qu'on est en train d'ajouter graduellement, mais il nous manque de bras (…) Pour l'instant, on en a une centaine, des gens de l'armée, qui sont qualifiés. Dans nos CHSLD, on a besoin des 1 000 soldats. J'espère qu'on va être capable de les envoyer au cours des prochains jours», complète M. Legault. La semaine prochaine, le gouvernement du Québec présentera un plan de réouverture graduel pour les écoles et les entreprises. 

BAS-SAINT-LAURENT

Le bilan du Bas-Saint-Laurent se chiffre toujours à 34 cas pour une 13e journée consécutive, dont maintenant 30 sont considérés comme guéris.

Trois cas de COVID-19 sont toujours actifs au Bas-Saint-Laurent, puisqu’une personne en ayant été atteinte perdu la vie. Entre 50 et 100 tests de dépistage sont effectués chaque jour sur le territoire du CISSS du Bas-Saint-Laurent. Aucun cas de COVID-19 n’a été répertorié dans les milieux de vie et les résidences de personnes âgées dans la région.

Publicité


Publicité

Commentez cet article