Publicité

22 avril 2020 - 13:19 | Mis à jour : 14:18

Réouverture des écoles et entreprises : les plans précisés la semaine prochaine

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Étant donné que la pandémie de la COVID-19 est actuellement sous contrôle dans plusieurs régions du Québec, à l'exception du Grand Montréal, le gouvernement continue de travailler sur une possible réouverture des écoles et de l'économie. François Legault a annoncé que des plans à cet effet seront présentés à la population la semaine prochaine. 

D'entrée de jeu, le premier ministre a assuré que le processus allait être réalisé graduellement et avec beaucoup de prudence. Les régions les plus stables seront privilégiées. «Si les chiffres restent stables, entre autres, dans les régions autres que Montréal et Laval, bien, on va pouvoir procéder à la réouverture graduelle des écoles, avec un certain nombre de directives», a-t-il dit. 

François Legault a d'ailleurs mentionné que les semaines restantes à l'année scolaire ne seront pas obligatoires pour les élèves. Le retour en classe se fera sur une base volontaire de la part des parents.

«On va s'assurer dans ce plan que les parents qui, pour toutes sortes de raisons, ne veulent pas envoyer leur enfant à l'école ne seront pas obligés de les envoyer à l'école, a-t-il poursuivi. Je veux que ça soit très clair. Puis on va prendre des mesures pour que ces enfants-là soient capables de faire le rattrapage nécessaire lors de la rentrée en septembre.»

Quant aux entreprises, la réouverture se fera également de façon «très graduelle». «L'idée est d'y aller petit peu par petit peu, s'assurer au fur et à mesure aussi qu'on ne voit pas de nouvelle vague, qu'on ne voit pas la courbe de la contagion repartir vers le haut. Donc, on va faire ça de façon très prudente», a dit le premier ministre. 

Le gouvernement estime qu'en annonçant son plan à l'avance, cela va permettre aux responsables des différentes entreprises de se préparer à mettre en place les directives qui vont être proposées par la Santé publique. 
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • @ Mariepier Laurin
    Pourquoi?

    René Lapointe - 2020-04-23 10:11
  • Ça veut dire que si un enfant ne retourne pas, il coulera son année et qu il va falloir qu il recommence??

    Deschenes Danielle - 2020-04-22 16:47
  • Je ne suis pas daccord

    mariepier laurin - 2020-04-22 14:19