Publicité

22 avril 2020 - 13:11

COVID-19 : une 12e journée stable au Bas-Saint-Laurent

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Pour une 12e journée consécutive, le nombre de cas confirmés de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent est demeuré inchangé avec 34 cas. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent dénombre d'ailleurs toujours 29 guérisons sur le territoire. 

Le Québec compte maintenant 20 965 personnes atteintes du virus, ce qui représente une augmentation de 839 nouveaux cas depuis la veille. Selon les dernières données compilées par l’Institut national de la santé publique, on recense aussi 93 nouveaux décès liés au virus, pour un total de 1134. 

Toujours d’après le bilan dressé par les directions de santé publique de la province, 1278 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 199 se trouvent aux soins intensifs, une diminution de 2 par rapport à la veille.

BAS-SAINT-LAURENT

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a confirmé, mercredi, que 29 des 34 personnes qui avaient contracté la COVID-19 sur le territoire bas-laurentien sont maintenant rétablies. C’est donc dire que seulement 4 cas sont toujours actifs, considérant qu’une personne malade a perdu la vie. 

Les autorités de santé publique indiquent qu'une personne «est considérée comme guérie en fonction de l’évaluation du médecin traitant ou du professionnel désigné pour assurer le suivi».

Dans son évaluation, celui-ci doit considérer l’ensemble des mesures suivantes avant de décider de lever les mesures d’isolement :

  • Absence de symptômes aigus depuis 24 heures (excluant la toux résiduelle qui peut persister)
  • Absence de fièvre depuis 48 heures
  • Période d’au moins 14 jours écoulée depuis le début de la maladie aiguë ou de la période d’isolement

EN BREF : 

  • Entre 50 et 100 tests de dépistage de la COVID-19 sont effectués chaque jour sur le territoire du CISSS du Bas-Saint-Laurent. 
  • Pour le moment, aucun cas du coronavirus n'a été répertorié dans les résidences ou milieux de vie pour personnes âgées de la région.
  • La COVID-19 est une maladie à déclaration obligatoire. Tout test de dépistage dont le résultat est positif est déclaré à la Santé publique.

Publicité


Publicité

Commentez cet article