Publicité

9 avril 2020 - 13:29 | Mis à jour : 14:26

99 % des décès concernent des personnes âgées de 60 ans et plus

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Autant du côté des décès que du côté des hospitalisations et du nombre de personnes en soins intensifs, le bilan actuel de la propagation de la COVID-19 au Québec concorde avec les projections des autorités de la santé publique, a indiqué François Legault, jeudi. Le premier ministre s'est aussi fait rassurant, rappelant que la grande majorité des décès concerne une tranche précise de la population.

M. Legault a annoncé qu’on dénombre maintenant 10 912 personnes atteintes de la COVID-19, soit une augmentation de 881 cas par rapport à la veille. Il a aussi, et surtout, déploré 41 nouveaux décès pour un total de 216 en province. 

«Le nombre de décès est important, mais on s'y attendait, a confié le premier ministre. C'est en ligne avec les prévisions qui ont été déposées. Puis, il faut se le dire, il reste quelques jours avant d'atteindre le pic, le sommet. Donc, malheureusement, on s'attend à ce qu'il y ait encore des augmentations dans les prochains jours, puis ensuite, ça devrait diminuer.»

Il faut noter que 99 % des décès concernent des personnes âgées de 60 ans et plus, mais que la très grande majorité d'entre elles sont surtout âgées de plus de 70 ans. Près de la moitié des morts est aussi liée à une éclosion dans un CHSLD, a précisé le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique. 

«D'un côté, c'est rassurant pour les plus jeunes, mais évidemment, ça nous montre là où il faut mettre l'attention, a ajouté François Legault. Dans les personnes qui sont décédées entre 60-69 ans, ils avaient presque tous des problèmes de maladies chroniques, donc ça veut dire que si vous êtes en bonne santé, entre 60 et 69 ans, il n'y a pas d'inquiétude.»

STABILITÉ DANS LES HOSPITALISATIONS

En date du 9 avril, on dénombre désormais 679 personnes hospitalisées (augmentation de 47), dont 196 sont aux soins intensifs (augmentation de 15). Là encore, les prévisions sont respectées, a dit François Legault.

«Il faut quand même dire les bonnes nouvelles [...] Il y a vraiment une belle stabilisation dans les augmentations du nombre de personnes, autant dans les soins intensifs que dans les hospitalisations», a-t-il noté. 

SITUATION CRITIQUE DANS LES CHSLD

Le gouvernement du Québec a d'ailleurs confirmé, jeudi, que la situation des CHSLD était très préoccupante. Elle serait même «critique» dans six établissements pour la plupart situés en région métropolitaine qui comptent à eux seuls un total de 71 décès.

Il s'agit du CHSLD de Sainte-Dorothée à Laval, du Centre d'hébergement Notre-Dame-de-la-Merci, du Centre d’hébergement de Lasalle, du Centre d'hébergement Alfred-Desrochers, du CHSLD Laflèche et du CHSLD la Pinière.

«C'est là qu'est la situation critique. C'est là qu'on travaille fort, a lancé François Legault. Mais on prévient aussi aux autres endroits. Juste au cours des derniers jours, dans les CHSLD, on a ajouté 450 médecins, puis on en a ajouté 1 000 infirmières et autre personnel de la santé. Donc, on fait vraiment des gros efforts pour se concentrer là parce que c'est là que ça va se jouer puis que ça se joue actuellement.»

M. Legault a répété que des règles très claires sont en vigueur dans tous les CHSLD. Il a aussi rappelé que les familles des résidents sont appelées, lorsque l'établissement où réside un proche est touché par le virus. 

PROTÉGER NOS AÎNÉS

Le premier ministre martèle ce point depuis plusieurs jours : on a le devoir de protéger les personnes aînés, celles «qui ont bâti le Québec à travers les épreuves.» Il a d'ailleurs voulu leur rendre hommage en fin de conférence de presse. 

«On a une espèce de devoir de mémoire à l'égard de nos aînés. Nos aînés ont bâti le Québec, nos aînés ont passé à travers des épreuves, nos aînés nous lèguent une société qui est plus juste, plus riche, plus belle, et on a un devoir de les protéger. Donc, je veux que ça devienne la priorité de tous les Québécois, toutes les Québécoises, protéger nos aînés. On leur doit ça», a-t-il conclu. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article