Publicité

7 avril 2020 - 13:47

Maintenant 30 cas positifs à la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

En date du mardi 7 avril, 30 personnes ont reçu la confirmation qu’elles avaient contracté le coronavirus (COVID-19) au Bas-Saint-Laurent. Malgré une augmentation de 17 cas au cours de la dernière semaine, la région s’en sort toujours plutôt bien comparativement au reste de la province. La situation est sous contrôle. 

Le Bas-Saint-Laurent est en effet la région où on retrouve le moins de cas au Québec, si on exclut le Nord-du-Québec (2), le Nunavik (5) et les Terres-Cries-de-la-Baie-James (4). À titre d’exemple, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est la région suivante avec le moins de cas positifs, alors que 66 y ont été recensés. 

La situation bas-laurentienne est donc la suivante : 30 personnes atteintes, dont trois sont hospitalisées dans un centre hospitalier désigné à l’extérieur de la région, et un décès. Il est aussi important de souligner que les guérisons ne sont plus comptabilisées comme c’était le cas au début de la crise. Ainsi, il est impossible de connaître leur nombre, bien qu’il soit probable que certaines aient eu lieu.  

Par ailleurs, les autorités de la santé publique assurent que toutes les personnes infectées, de même que les personnes avec lesquelles elles ont été étroitement en contact, sont actuellement en isolement. Elles ont reçu les directives appropriées à leur situation.  

Rappelons que le CISSS du Bas-Saint-Laurent ne propose toujours pas le nombre de cas par MRC, étant donné le faible taux dans la majorité des territoires. On rappelle l'importance de poursuivre les efforts au cours des prochaines semaines, et ce, sur l'ensemble du territoire. 

BILAN NATIONAL

Mardi, le premier ministre François Legault a confirmé qu’on dénombre maintenant 9340 personnes atteintes de la COVID-19, une augmentation de 760 cas par rapport à la veille. 
Dans sa mise à jour quotidienne, M. Legault a précisé qu'on déplorait dorénavant 29 nouveaux décès, en grande majorité des personnes de 70 ans et plus, pour un total de 150 en province. Il a ajouté que 583 personnes sont hospitalisées et que 164 d'entre elles sont aux soins intensifs. 

«Si on regarde froidement la situation, les hospitalisations et les soins intensifs, l'augmentation se stabilise. C’est donc encourageant», a fait savoir François Legault. «Mais la bataille n’est pas gagnée. Si on veut être capables de retourner progressivement à une vie normale au mois de mai, c'est important de rester très disciplinés pendant tout le mois d'avril», a-t-il ajouté. 

Les autorités de la santé publique ont effectué 95 186 analyses négatives depuis le début de la crise. 

HOSPITALISATIONS À RIMOUSKI 

Par ailleurs, soulignons que le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS) a annoncé, le 7 avril, que l’Hôpital de Rimouski est devenu un centre désigné d’hospitalisations liées au virus dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 3 du plan provincial de contingence COVID-19.

Cette désignation du ministère de la Santé et des Services sociaux permet à l’Hôpital de Rimouski de prendre en charge et d’hospitaliser dès maintenant des patients atteints de la COVID-19 pour les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • nous n'avons pas de garantie que les personnes qui sont de la Gaspésie ne vont pas venir a Rimouski est-ce qu'il y a des restriction a cette endroit

    LIse Paradis - 2020-04-07 14:13