Publicité

6 avril 2020 - 13:49 | Mis à jour : 17:50

«En avril, on ne lâche pas d'un fil» - François Legault

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Alors que la province a passé le cap des 8500 cas positifs à la COVID-19, le premier ministre François Legault a invité les Québécois à ne pas lâcher. «Les prochains jours vont être critiques dans notre bataille contre le virus [...] Il faut rester à la maison», a-t-il lancé lors du point de presse de lundi. 

M. Legault a souligné que le peu de nouvelles hospitalisations (8) et de transferts vers les soins intensifs comptabilisés au cours de la dernière journée était d'ailleurs «toute une bonne nouvelle». «C'est encourageant. Évidemment, nous ne pouvons pas nous fier uniquement aux résultats d’une seule journée, mais si nous continuons de voir d’aussi petites augmentations des hospitalisations, ça va vouloir dire que le Québec se rapproche du sommet. Ça va vouloir dire que nous nous rapprochons de la date où les Québécois pourront commencer à retrouver une vie normale», a déclaré le premier ministre.

François Legault a répété, comme il le fait quotidiennement, que des centaines de vies seront sauvées si les citoyens respectent les directives du gouvernement, soit de rester à deux mètres d'autres personnes lors de sorties, de rester à la maison le plus souvent possible et de se laver les mains régulièrement avec du savon. Reste que le mois d'avril ne sera facile pour personne, a-t-il convenu. 

«J'ai envie de vous dire : "En avril, on ne lâche pas d'un fil" [...] On espère que ça va être le dernier mois qui sera difficile, mais [il] va être critique. Les prochains jours, les prochaines semaines, vont être critiques. On va s'en souvenir longtemps de ce mois d'avril, mais il ne faut pas relâcher», a-t-il dit. 

FEMMES ENCEINTES

Par ailleurs, le premier ministre a été clair : les femmes enceintes qui pourraient accoucher pendant la pandémie de la COVID-19 pourront être accompagnées de leur conjoint ou conjointe lors de l’accouchement dans les hôpitaux du Québec. L’Hôpital général juif de Montréal est la seule exception, puisque plusieurs patients ayant la COVID-19 y sont traités.

ÉQUIPEMENTS MÉDICAUX

Concernant le manque d'équipements médicaux, sujet qui inquiète actuellement au Québec comme ailleurs dans le monde, François Legault a mentionné que la santé publique possédait assez de gants pour durer 14 jours, assez de masques N95 pour 13 jours, assez de masques chirurgicaux pour 10 jours, mais assez de blouses pour seulement 6 jours. 

«Nos efforts, évidemment, sont beaucoup sur les blouses. On est en train de regarder la possibilité d'utiliser davantage des blouses lavables. Ça existe déjà dans les hôpitaux», a-t-il poursuivi, soulignant travailler «très fort» chaque jour avec des compagnies québécoises qui essaient de sortir du matériel. «Mais ça va prendre encore quelques semaines avant d'y arriver», a-t-il conclu. 

FORMATION 

Le gouvernement du Québec annoncera, plus tard cet après-midi, un programme de 100 millions pour aider les entreprises qui peuvent profiter de la situation actuelle pour faire de la formation à leurs employés. «Je pense que c'est le moment idéal, étant donné que le travail est arrêté dans beaucoup d’entreprises, de faire de la formation. Je pense entre autres à toute la formation sur le numérique, sur le télétravail», a indiqué François Legault. 

«Évidemment, les choses vont beaucoup changer dans les prochains mois. Donc, avec le programme, on va payer jusqu'à 100 % des dépenses des salaires. Ça va permettre, un, de se préparer à la réorganisation du travail. Puis, deux, de garder plus d'employés qui vont continuer d'être payés avec leurs salaires. Je pense que c'est un beau programme. Puis, évidemment, la formation, dans une économie du savoir, c'est très important puis ça va l'être encore plus.»
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • allo jaimerai avoir une reponse moi mon employeur me paye chez moi et sa me donne 378$ brut par semaine es que jaurait droit au PCU jaimerai avoir une reponse svp

    magy thibault - 2020-04-06 19:07