Publicité

4 avril 2020 - 14:25

Le Groupe St-Hubert et la Fondation St-Hubert offrent 20 000 repas et remettent un don de 100 000 $ aux Banques alimentaires du Québec

Le Groupe St-Hubert et la Fondation St-Hubert joignent leurs efforts et donnent le coup d'envoi à une opération réconfort, qui contribuera à supporter les Québécois à travers la bataille contre la COVID-19.

Ainsi, 10 000 repas St-Hubert livrés gratuitement, 10 000 repas supplémentaires offerts par les franchisés du réseau dans leur communauté respective, de même qu'un don de 100 000 $ et de près de 2 000 pâtés au poulet aux Banques alimentaires du Québec redonneront force et espoir aux gens dans le besoin durant les prochaines semaines.

St-Hubert s'investit dans un mouvement d'entraide et de générosité sociale grâce au lancement de sa chaine de réconfort «Livrez au suivant». Chaque jour, 100 repas St-Hubert seront livrés sans frais à 100 personnes. Via la page Facebook officielle de St-Hubert, les abonnés sont invités dès le 2 avril, à proposer le nom d'une personne qui mérite un repas St-Hubert. L'initiative perdurera 100 jours, pour un total de 10 000 repas offerts. Ce projet vise à briser l'isolement, et surtout, à remercier des citoyens qui se démarquent en ces temps difficiles.         

Par le biais de la Fondation St-Hubert, le Groupe St-Hubert remet un don de 100 000 $ aux Banques alimentaires du Québec. Ce montant s'ajoute à un engagement financier de 200 000 $ pris en 2018 envers le programme de récupération des aliments en supermarchés. St-Hubert bonifie sa donation avec près de 2 000 pâtés au poulet St-Hubert, préparés à son usine de Boisbriand. Ce double don permettra d'aider les familles durement frappées par la crise sanitaire et économique entourant la COVID-19.       

Du côté des 75 franchisés St-Hubert, nombreux sont ceux qui avaient déjà fait don de repas à des associations ou à des employés du milieu hospitalier depuis le début des évènements. Le franchiseur met de l'avant ces gages de solidarité et promet que 10 000 repas seront offerts par ses franchisés à des organismes communautaires et héros locaux. Toutes les régions où St-Hubert est présente pourront bénéficier de ce mouvement de bienveillance collectif.

Du côté des Rôtisseries St-Hubert, toutes les salles à manger ont cessé leurs opérations avant les recommandations gouvernementales afin de favoriser la distanciation physique. Les normes d'hygiène ont été renforcées avec l'objectif de proposer un service sécuritaire en ventes externes (comptoir pour emporter, service au volant et livraison). Grâce au prépaiement sur son nouveau site web, St-Hubert présente une option «zéro contact» lors de la livraison et les comptoirs pour emporter sont dorénavant munis de plexiglas.

Les ajustements apportés à l'offre habituelle de St-Hubert ont permis de maintenir près de 3 000 emplois à travers son réseau de restaurants et 99 emplois au centre d'appel situé à Montréal. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article