Publicité

31 mars 2020 - 06:55

COVID-19 : les paramédics de la CPGP prennent leurs précautions

La Coopérative des Paramédics du Grand-Portage a mis en place toutes les mesures nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19.

Les directives ministérielles sont claires : aucun risque à prendre pour les travailleurs ni pour la population. Ainsi, les paramédics de la CPGP, tout comme ceux de l’ensemble de la province, disposent d’équipement de protection individuelle composé de gants, de lunette de protection, de masques et d’une jaquette. 

Ces équipements sont utilisés systématiquement lorsque que la personne qui a composé le 911 répond à certains critères comme avoir voyagé à l’extérieur du pays au cours des trois dernières semaines, avoir été exposé dans des lieux publiques ciblés par la direction générale de la santé publique, avoir été en contact avec une personne infectée ou sous investigation de la COVID-19, avoir reçu des consignes de demeurer en isolement volontaire et qui ressent des symptômes de la maladie et bien sûr lorsque la personne est infectée par le COVID19. 

Avec le type d’équipement utilisé et en suivant les consignes du ministère de la Santé et des Services Sociaux, les risques d’infections pour les travailleurs sont minimes. De plus, ces équipements sont retirés selon une procédure précise afin de minimiser les risques de propagation du virus. Entre chaque appel, des règles précises de distanciation sociale et de désinfection sont appliquées dans les locaux de la Coopérative afin d’éviter le contact rapproché entre les différentes équipes de paramédics, réduisant ainsi les risques de contamination croisée.

Le COVID19 est un virus qui a un haut taux de propagation et l’isolement reste encore le meilleur remède pour ne pas être contaminé.

«Nos paramédics sont des professionnels et ils vont remplir leur mission, soyez rassurés. Cependant en retour, il est primordial que les gens respectent les consignes et restent chez eux. À chaque fois que vous quittez votre logement, vous prenez des risquent alors mesurez bien le pour et le contre avant de sortir de chez vous!», précise Charles Montamat, directeur général de la Coopérative. «Et si vous avez des symptômes ou que vous pensez être à risque, s’il vous plait, dites-nous le à notre arrivée.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article