Publicité

28 mars 2020 - 06:35

Les travailleurs essentiels de la chaine alimentaire ne devront pas être oubliés

Toutes les réactions 6

Après la décision gouvernementale d'ordonner la fermeture de toutes les entreprises et les commerces jugés non essentiels, la Fédération du commerce (FC–CSN) exige que les travailleuses et les travailleurs de la chaine alimentaire ne soient pas oubliés.

Ceux-ci devront bénéficier rapidement de trois avantages importants, soit l'accès à un service de garde gratuit, des mesures de santé et de sécurité encadrées par la Commission des normes, de l'équité de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) et une compensation financière offerte à tous.

Alors que la majorité des Québécois sont invités à demeurer à la maison, les employés du secteur de l'alimentation, de la production à la distribution, doivent aller travailler. Or, ils ne bénéficient pas d'un accès à un service de garde comme les autres travailleurs des services essentiels.

«Le gouvernement devra rapidement remédier à cette situation afin de leur permettre de se maintenir à l'emploi», insiste David Bergeron-Cyr, président de la FC–CSN qui représente des milliers de travailleurs de la chaine alimentaire.

De plus, afin d'assurer la santé de ces femmes et de ces hommes, la CNESST devra s'assurer que des mesures en la matière soient appliquées de manière responsable et diligente dans les entreprises demeurées ouvertes.

«Les mesures de santé et de sécurité dans tous les commerces et les entreprises de la chaine alimentaire doivent être imposées par la CNESST, et ce, de façon urgente. En ce moment, les disparités sont immenses d'une entreprise à l'autre et cela met à risque nos travailleuses et nos travailleurs», soutient David Bergeron-Cyr.

Pour la FC–CSN, la CNESST doit s'assurer que tous les employeurs :

  • Permettent aux employés de respecter les mesures de distanciation de deux mètres ;
  • Mettent à la disposition tout matériel nécessaire à la désinfection des mains et des appareils utilisés fréquemment ;
  • S'assurent du nettoyage adéquat des surfaces de travail ;
  • Mettent en place des dispositions afin d'éviter les rassemblements dans les aires de repos et les cafétérias ;
  • Testent les travailleuses et les travailleurs dans certaines entreprises.

Les travailleurs de l'industrie devront se voir offrir une compensation financière afin de les maintenir à l'emploi, malgré les circonstances accablantes que l'on connait. «Certains employeurs ont déjà annoncé des primes et d'autres compensations financières offertes à leurs employés afin de les retenir. Mais il faut s'assurer que tous puissent bénéficier de telles mesures, sinon ils ne resteront pas. Le gouvernement doit voir dès maintenant à ce qu'une telle formule soit mise en place », conclut David Bergeron-Cyr.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Je trouve sa corect car ont risquent notre santé a tout moment. Merci a tout ses gens qui travaillent comme moi

    Fleury Jacques - 2020-03-30 06:09
  • Absolument d,accord je suis moi même une personne qui travaille à chaque jour dans un épicerie et et nous devrions être plus protégé et aussi être mieux payer merci

    Julien guenette - 2020-03-29 19:25
  • Mon mari travail pour métro à l entrepôt et fait 70 h semaines même si ils ont 2.00 de l heure de plus leurs vie est en danger et le gouvernement devrait les renumer plus

    Lucie Bégin - 2020-03-29 16:07
  • Ils y a des entreprises qui prennent soin de leurs employés mais moi je travail pour une compagnie américaine qui ce fou des employés seul le carnet de commande et les profils comptes le gouvernement a demandé de baisser la production et oldcastle building envelope Canada monte la production en ouvrant le quart de travail du soir et nous avons beaux tenir notre 2 mètre mais qui a travailler à notre endroit le soir et sont'ils positif ou porteurs nous le savons pas et dire que les produits verriers sont rendus service essentiel j'en reviens pas car nous fesons aucune installation et les vitreries du Québec sont fermés bonne journée

    Pierre Burton - 2020-03-29 15:26
  • Je suis entièrement d'accord avec vous mais les mesures en place ne sont pas respectées même par l employés et l'employeur et en salaire la plu pare des employés ne gagne pas ce que le fédéral donne en prestation à des personnes qui travaillent à temps partiel exemple 15h semaine et nous travaillons 40h semaine pour moin ont ce déplace et ont travail dur et le risque

    Serge faucher - 2020-03-29 07:27
  • Excellente initiative, SURTOUT en ce qui concerne le service de garde. Ce n'est vraiment pas évident de concilier travail et garde pour ma conjointe et moi. Nous sommes tous les deux dans le domaine de l'alimentation.

    Pascal Leveille - 2020-03-28 22:33