Publicité
24 mars 2020 - 16:04

L'usine F.F. Soucy demeure ouverte

Papiers White Birch a reçu la confirmation du gouvernement du Québec que ses activités manufacturières étaient considérées comme des services essentiels. L'entreprise confirme donc que l'usine de Rivière-du-Loup demeurera ouverte, tout en rehaussant les précautions nécessaires en termes sanitaires et de distanciation sociale.

Le gouvernement juge que le secteur des pâtes et papiers s’inscrit dans la chaîne d’approvisionnement de produits et de services essentiels. «Cette reconnaissance d’être un service essentiel est assortie d’une grande responsabilité : celle de mettre en place des environnements toujours plus sécuritaires pour nos employés. Cette préoccupation nous guide depuis toujours et particulièrement depuis l’éclosion de ce virus. Tout est mis en place pour assurer la santé et la sécurité de nos travailleurs», a déclaré le directeur général de l’usine FF. Soucy, monsieur Nicolas Cloutier.

Rappelons que l’entreprise a déployé bon nombre de mesures pour respecter les directives des autorités sanitaires et limiter la propagation du virus :

- Télétravail lorsque possible pour le personnel administratif;
- Abolition des rencontres de travail dans un même lieu physique;
- Réaménagement des heures de repos et de repas;
- Réduction des accès aux salles de contrôle;
- Rehaussement du nettoyage des aires communes;
- Distanciation sociale;
- Conciliation des horaires de travail;
- Accès limité à l’usine;
- Interdiction d’utiliser les douches.

Au fur et à mesure que la situation évolue, Papiers White Birch met en place des initiatives additionnelles; elle compte d’ailleurs sur les conseils d’un médecin à l’interne pour la guider dans les actions à prendre. Par ailleurs, elle peut compter sur l’entière collaboration du syndicat et des travailleurs dans l’introduction de ces mesures. Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, l’entreprise n’exclut pas la mise en place de nouvelles précautions.

Préférant se concentrer sur son plan de continuité des affaires et le soutien à ses travailleurs, la direction n’entend pas accorder d’entrevues sur le sujet.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article