Publicité
20 mars 2020 - 06:02

COVID-19 : «Achetez chez nous», demande François Legault

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 1
La crise actuelle liée à la COVID-19 frappe de plein fouet les petits commerces. Le premier ministre François Legault, conscient que les entreprises en région forment un secteur à risque actuellement au Québec, a incité les consommateurs à acheter local lorsque c’est possible, ce jeudi 19 mars. 
 
«Dans les prochaines semaines, les prochains mois, c’est plus important que jamais d’acheter des produits qui sont faits au Québec. Ça inclut les achats en ligne», a lancé le premier ministre lors d’un point de presse en fin d’après-midi. 
 
«Plus que jamais, il faut être capable d’encourager les entreprises québécoises. C’est primordial si on veut se donner les chances qu’un maximum de nos entreprises passe au travers [de la crise]», a-t-il poursuivi. 
 
À ses côté, le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, avait le même discours. «On doit se serrer les coudes et acheter localement lorsque c’est possible. C’est aussi une forme de solidarité», a-t-il affirmé, rappelant que la pandémie pourrait être fatale pour certaines entreprises. 
 
La province compte plus de 250 000 PME, dont la majorité possède moins de 10 employés. Les secteurs de l’aéronautique, celui de l’hôtellerie et les entreprises de services constatent aussi des baisses de revenus drastiques.  
 
MESURES 
 
En point de presse, François Legault a également confié que le gouvernement allait répondre présent pour aider les entreprises à travers l’épreuve actuelle. 
 
Québec a d’ailleurs annoncé aujourd’hui un programme de 2,5 milliards de dollars pour aider les entreprises qui ont (ou qui vont avoir) des problèmes de liquidités associés à la COVID-19. 
 
Grâce au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), les entreprises admissibles, incluant les coopératives, les OSBL et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales, peuvent bénéficier d’un appui financier permettant de pallier le manque de liquidités lié à la COVID-19 en raison :
 
  • d’un problème d’approvisionnement en matières premières ou en produits (biens ou services);
  • d’une impossibilité ou d’une réduction substantielle de la capacité de livrer des produits (biens ou services) ou des marchandises.
Cette nouvelle mesure, incorporée dans le programme ESSOR, s’adresse aux entreprises qui présentent une situation précaire ou qui vivent des difficultés temporaires en raison de la COVID-19. L’aide financière vise à soutenir leur fonds de roulement afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités. 
 
Sauf exception, les entreprises de tous les secteurs d’activité sont admissibles à ce programme. L’aide financière, d’un montant minimal de 50 000 $, est attribuée sous forme de garantie de prêt, mais peut aussi prendre la forme d’un prêt.
 
Les principales modalités ainsi que la façon de procéder pour obtenir l’aide sont présentées sur le site Web d’Investissement Québec. Les entreprises admissibles souhaitant obtenir plus d’informations ou se prévaloir de ce financement peuvent composer le 1 844 474-6367 ou le numéro de téléphone de leur bureau régional, indiqué sur le site Web.
 
PRÊTS ET GARANTIES DE PRÊT EN COURS
 
Des mesures d’assouplissement aux modalités de prêts déjà consentis par Investissement Québec pourront être mises en place.
 
De plus, un moratoire de trois mois a été instauré pour le remboursement (capital et intérêts) des prêts déjà accordés par l’entremise des fonds locaux d’investissement. Les intérêts accumulés au cours de cette période seront additionnés au solde du prêt.
 
Cette mesure s’ajoute au moratoire déjà en place dans le cadre de la plupart des politiques d’investissement en vigueur dans les MRC, lequel peut atteindre douze mois.
 
 
 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Es ce que nous allons enfin lire ou entendre que toutes les municipalités de la MRC retardent ou suspendent les paiements des taxes foncières ???!

    Beaulieu Yolaine - 2020-03-20 17:23