Publicité

18 mars 2020 - 15:59 | Mis à jour : 16:44

Des solutions et outils en période de confinement pour les ainés

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Diverses initiatives sociales et communautaires se mettent graduellement en place dans la région du KRTB, alors que les personnes plus vulnérables à la pandémie de la COVID-19 doivent s’isoler le plus possible dans leurs résidences afin d’éviter de contracter le virus.

La porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet, demande aux personnes âgées de 70 ans ou plus, ou présentant déjà des problèmes de santé connus de respecter les mesures d’hygiène en place et de prendre très au sérieux les recommandations des autorités de la santé publique.  «Il faut limiter les contacts de proximité, et c’est encore plus important pour les personnes âgées. Elles sont la clientèle la plus à risque de développer des complications. On fait une très grande mise en garde aux personnes de plus de 70 ans afin qu’elles protègent leur propre santé. Personne n’est immunisé, le virus ne fait aucune exception. Le mot d’ordre, c’est d’éviter les rassemblements. Je me protège!», résume Mme Doucet. Les personnes considérées comme plus vulnérables ou à risque doivent diminuer leurs visites dans les commerces et les installations de santé, à moins qu’elles soient indispensables et prioritaires. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent est présentement en train d’élaborer une stratégie pour offrir certains soins à la maison, notamment des appels pour effectuer des suivis médicaux à distance.

POINT DE PRESSE NATIONAL

Le premier ministre du Québec François Legault a annoncé en point de presse en ce 18 mars que la province compte maintenant 94 cas de personnes infectées par le coronavirus, dont 6 sont présentement hospitalisées. Le premier décès au Québec lié au coronavirus a été constaté. Il s’agit d’une personne âgée qui vivait dans la région de Lanaudière. Elle a été en contact avec des citoyens de retour de voyage et vivait dans un établissement pour personnes âgées. «Les mesures qu’on a mises en place au cours des derniers jours fonctionnent. Ça ralentit la progression du virus. Il ne faut pas baisser la garde au cours des prochains jours», a ajouté M. Legault. Le réseau FADOQ invite ses membres de 70 ans et plus et ceux qui sont plus vulnérables à la COVID-19 à se plier à la demande de confinement du gouvernement du Québec et à éviter de sortir de la maison, sauf pour des raisons essentielles. «Le plus important regroupement d’ainés au pays encourage également la population à respecter l’interdiction décrétée par Québec de visiter les ainés dans les hôpitaux, les CHSLD et les résidences privées pour ainés.»

SERVICES AUX CITOYENS

Des pharmacies, épiceries et commerces de la région offrent aux consommateurs de commander leurs produits en ligne ou par téléphone, en procédant par du ramassage sur place ou encore avec la livraison. Les personnes considérées comme vulnérables au COVID-19 peuvent aussi demander de l’aide à leurs proches pour faire leurs commissions. Certains entrepreneurs du secteur de la restauration offrent par ailleurs le service de préparation de repas et prennent d’ailleurs les commandes de prêt à manger à l’avance. Il suffit de les contacter par téléphone ou sur le Web avant de se présenter sur place.

Deux épiceries situées au Témiscouata, à Témiscouata-sur-le-Lac et à Rivière-Bleue, offrent d’ailleurs un service de livraison gratuit pour les personnes âgées de 70 ans et plus. Il faut s’informer auprès de son commerce local pour savoir si ce service est offert. Le site Web de Tourisme Rivière-du-Loup recense tous les restaurateurs ainsi que les services qu’ils offrent aux citoyens. Il est d’ailleurs régulièrement mis à jour: http://www.tourismeriviereduloup.ca/fr/blogue/covid-19-mise-a-jour-des-restaurants

Le Centre d’action bénévole des Seigneuries maintient ses services de transport médical pour les traitements d’urgence et de dialyse, d’appels de sécurité pour les ainés, d’aide à la vie domestique et de popote roulante. Les bénévoles de plus de 70 ans ont toutefois dû interrompre leurs activités, mais d’autres ont mis la main à la pâte pour les remplacer. «Dans la mesure du possible, nous allons offrir le service de popote roulante tant qu’on aura les ressources disponibles pour le faire. On est content parce qu’on peut continuer de desservir la population trois fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredis, ça fait un bon dépannage. On va continuer d’être là et de répondre aux besoins», explique la directrice générale de l’organisme, Christiane Vincent. Les bénévoles offrent aussi, dans le cadre des services d’aide à la vie domestique, l’achat de denrées alimentaires et leur livraison à domicile. Tous ces services offerts bénévolement respectent les mesures édictées par le gouvernement du Québec. Si certaines personnes vivent de l’anxiété et sentent le besoin de parler à un ou une intervenante, elles peuvent composer le numéro du CAB des Seigneuries : (418) 867-3130. Le point de contact est le même pour bénéficier des services offerts.

LOISIRS EN PÉRIODE D’ISOLEMENT

Les citoyens qui doivent respecter une période d’isolement obligatoire ou volontaire pour diverses raisons peuvent s’orienter vers des loisirs plus casaniers, comme l’écoute de séries télévisées, s’adonner à divers passetemps (casse-tête, artisanat, discipline artistique) et favoriser la lecture. La Bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup a d’ailleurs rendu disponible une imposante collection numérique de livres numériques et de magazines de milliers de titres en ligne pour les usagers au http://ibistro-rdl.reseaubiblio.ca/. Pour plus d’information et pour connaitre la marche à suivre pour y accéder, il est possible de joindre le personnel de la bibliothèque au (418) 862-4252 de 9 h à 16 h 30.

«Il n’est pas interdit de sortir pour aller marcher à l’extérieur et prendre l’air. C’est très important toutefois de garder au moins deux mètres de distance avec les autres personnes pour éviter de se faire contaminer», ajoute Ariane Doucet du CISSS du Bas-Saint-Laurent. Pour briser l’isolement, il est préférable de favoriser les appels téléphoniques ou vidéos, par l’entremise de FaceTime par exemple et se servir des nouvelles technologies pour rester en contact.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article