Publicité
22 mai 2010 - 22:31

Royal Sud : développement domiciliaire de 50 M$ à Rivière-du-Loup

Rivière-du-Loup – Ce n’est pas tous les jours que des promoteurs lancent un développement domiciliaire de 50 millions de dollars. C’est ce qu’on fait vendredi dernier à Rivière-du-Loup les promoteurs Conrad Gosselin, Claude Boucher et Jacques Poitras de l’entreprise Promotion CC.

Quelque 382 unités d’habitation seront construites dans le nouveau développement Royal Sud dans le quartier Saint-Ludger, juste à l’est de la rue Témiscouata et au sud d’Alfred-Fortin.

Les promoteurs pensent pouvoir compléter l’ensemble du projet sur un horizon de sept ans. Il est composé de logements locatifs, maisons unifamiliales, jumelées et en rangées. La première phase, que l’on prévoit réaliser sur deux ans, comprend 11 bâtiments de 6 logements, 4 de 4 logements, 16 maisons en rangées, 12 jumelés et 12 maisons unifamiliales, le tout sur un ensemble de terrains boisés.

L'un des promoteurs, Conrad Gosselin, donnant les grandes lignes du projet domiciliaire Royal Sud.
Photo : Mario Pelletier


Conrad Gosselin, qui pilote le projet avec l’un de ses associés, Claude Boucher, souligne quelques-uns des avantages de s’établir dans le développement Royal Sud. « Demeurer à Rivière-du-Loup comporte déjà plusieurs aspects positifs. Le projet n’y fait pas exception, puisque les acheteurs pourront bénéficier de la proximité de tous les services. Par exemple, il sera possible d’aller travailler à pied au parc industriel, d’amener les enfants à la garderie tout près et même d’accéder au centre-ville, le tout dans un endroit boisé et très tranquille. »

Selon les promoteurs, la diversité des modes d’habitation proposés fait en sorte que peu importe leur budget, les acheteurs sont en mesure de trouver la formule idéale. « D’accès facile tant par la rue Alfred-Fortin que par la rue Témiscouata ou la rue Beaulieu, Royal Sud permettra aussi une revente aisée, étant donné la popularité et tous les avantages du secteur », poursuit Conrad Gosselin.

« C’est un très beau jour pour Rivière-du-Loup. Ce développement résidentiel répond aux besoins des premiers acheteurs d’une résidence en plus d’offrir des logements aux travailleurs du parc industriel et de l’entreprise Premier Tech », de souligner le maire de Rivière-du-Loup, Michel Morin. « De plus, il y aura la construction d’une nouvelle garderie dans les prochains mois », d’ajouter M. Morin. L’ensemble du projet Royal Sud permettra à environ 1 000 personnes de s’y loger.

Rappelons que ces promoteurs sont également derrière le développement résidentiel Domaine Royal dans Saint-Ludger, qui a permis la construction de plus de 300 unités de logements pendant quelques années. Dans ce secteur, il reste des terrains pour la construction de résidences plus luxueuses, que l’on qualifie de deuxième ou troisième maison pour un acheteur.

10 PARTENAIRES-CONSTRUCTEURS

« Nous nous sommes associés à 10 partenaires-constructeurs qui auront pour mandat de livrer les bâtiments », précise Conrad Gosselin. Les entreprises AGM Construction, Construction Yves Desbiens, Construction Pierre-Luc Rioux, Construction JM, Construction Gaétan Boucher Inc., Construction Mathieu Lévesque inc., Construction Gérald April, Construction Jean Boucher, Construction Majoie et Construction Laurian April sont les partenaires dans le projet.

D’ici le 20 juin, les travaux de construction d’habitations pourront débuter. Les égouts pluvial et sanitaire, l’aqueduc, les bornes-fontaines et les lampadaires seront aussi installés. Sur recommandation des ingénieurs, le pavage et les bordures de rue seront exécutés au printemps 2011, le temps que le terrain se compacte.

RUE TÉMISCOUATA

La semaine dernière, la circulation a été perturbée par ces travaux sur la rue Témiscouata, rendant plus difficile l’accès à certains commerces. Notez que les travaux sont maintenant exécutés dans les rues du développement résidentiel, il n’y a donc plus de perturbation de la circulation dans ce secteur de la rue Témiscouata.

Publicité

Commentez cet article