Publicité
28 mai 2009 - 00:00

Le gouvernement injecte 6 M$ pour valoriser le travail de la sylviculture

Le ministre Claude Béchard annonce des investissements de 5,95 M$ au Bas-Saint-Laurent dans le cadre du Programme de création d’emplois en forêt (PCEF) servant à mettre en valeur le milieu forestier privé.

De plus, le salaire horaire des travailleurs sylvicoles admissibles au programme est bonifié de 15 %.

« Je suis heureux d’annoncer cette aide financière qui s’ajoute aux autres montants déjà prévus aux programmes de mise en valeur des forêts privées, de mise en valeur des ressources du milieu forestier et d’investissements sylvicoles », a indiqué le ministre Béchard.

Le PCEF touche autant la forêt publique que la forêt privée.

Il vise notamment à créer des emplois dans le domaine de l’aménagement forestier et à contribuer au développement économique des régions. Comme par les années passées, c’est par l’entremise de la société Rexforêt qu’il est principalement mis en œuvre.

Il s’adresse aux coopératives forestières, aux organismes de gestion en commun, aux communautés autochtones, aux entreprises privées ainsi qu’à toute entreprise ou organisme engagé dans l’aménagement forestier.

Ce programme comprend différents volets. L’un de ces volets vise la formation et l’accompagnement pour les Autochtones.

Un autre prévoit la signature, avec les communautés autochtones, d’ententes de financement visant à favoriser l’harmonisation des usages et la réalisation de plans de travail conjoints permettant le développement d’activités économiques durables.

Publicité


Publicité

Commentez cet article