Publicité

20 février 2021 - 06:02

Québec investit 1,2 M$ pour la relance des entreprises à propriété féminine

Le gouvernement du Québec accorde, par l’entremise du Programme d’aide à l’entrepreneuriat, une contribution financière non remboursable de 1,2 million de dollars au Réseau des Femmes d’affaires du Québec (RFAQ) afin d’accélérer la relance des entreprises à propriété féminine par l’accès à de nouveaux marchés.

La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas Saint-Laurent et de Gaspésie−Îles de la Madeleine, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce plus tôt cette semaine. Elle était accompagnée de sa collègue et ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, et de la présidente directrice générale du RFAQ, Ruth Vachon.

Le projet, qui s’échelonnera sur une période de trois ans, ciblera des entreprises québécoises à propriété féminine ayant les capacités nécessaires pour participer aux chaînes d’approvisionnement de grands donneurs d’ordres nationaux et internationaux. Le RFAQ formera et accompagnera ensuite ces entreprises dans le développement de nouveaux marchés, en leur permettant notamment d’accéder aux appels d’offres de donneurs d’ordres par l’intermédiaire de la plateforme numérique RFAQ+.

L’initiative prévoit l’accompagnement de 500 entreprises à propriété féminine dans huit régions du Québec, soit celles du Bas Saint Laurent, de la Capitale Nationale, du Centre du Québec, de Chaudière Appalaches, de l’Estrie, de Lanaudière, des Laurentides et du Saguenay–Lac Saint Jean. 

«Les entreprises à propriété féminine sont de plus en plus nombreuses à s’investir dans la vitalité économique des régions et à accéder aux marchés publics. Le projet du Réseau des Femmes d’affaires du Québec est fort prometteur pour donner un nouvel élan à des entreprises détenues par des femmes d’affaires passionnées et déterminées à assurer la compétitivité du Québec. C’est exactement ce dont nous avons besoin pour relancer notre économie et faire croître l’entrepreneuriat féminin», a déclaré la ministre Marie-Eve Proulx. 

«Dans le contexte actuel de pandémie, cette initiative apportera assurément une bouffée d’oxygène à de nombreuses entreprises à propriété féminine, qui profiteront d’un outil de plus afin de relancer leurs activités. Je félicite le Réseau des Femmes d’affaires du Québec pour la réalisation de cet important projet, synonyme de belles occasions d’affaires pour plusieurs femmes entrepreneures dynamiques», a complété la ministre Isabelle Charest. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article