Publicité

12 février 2021 - 06:31

Investissement de 65 M$ pour soutenir l’amorçage et le démarrage d’entreprises innovantes

Le gouvernement du Québec prévoit investir, par l’entremise d’Investissement Québec, un montant maximal de 65 millions de dollars dans deux nouveaux fonds de capital de risque, soit jusqu’à 50 millions dans le fonds Anges Québec Capital II (fonds AQC II) et jusqu’à 15 millions dans le fonds Boréal Capital de risque I (fonds Boréal).

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce le 11 février. Ces investissements contribueront à appuyer les entreprises innovantes aux stades de l’amorçage et du démarrage dans des secteurs d’avenir ainsi qu’à soutenir la relance économique à la suite de la pandémie de la COVID-19.

«En participant au développement des fonds AQC II et Boréal, nous répondons à une demande claire de la communauté des entrepreneurs et nous soutenons une industrie d’investissements privés qui les encourage à innover et à prendre des risques. Ces interventions permettront à nos innovateurs d’avoir accès au capital nécessaire pour se lancer en affaires et créer de la richesse au Québec», a mentionné M. Fitzgibbon.

D’une part, le fonds AQC II vise à financer de jeunes entreprises innovantes tout en leur faisant bénéficier de l’expérience, des réseaux et de l’engagement d’investisseurs membres du réseau Anges Québec.

D’autre part, le fonds Boréal vise à réaliser des investissements au stade de l’amorçage, principalement dans les entreprises du Centre de l’entrepreneurship technologique de l’ETS – Centech. Affilié à l’École de technologie supérieure, cet incubateur offre de l’accompagnement pour accélérer la création et le développement d’entreprises de haute technologie à fort potentiel de croissance.

«C’est notre rôle d’appuyer les projets porteurs en soutenant l’amorçage et le démarrage. Les fonds AQC II et Boréal pourront répondre aux besoins financiers des jeunes entreprises innovantes ainsi qu’à leur besoin d’accompagnement dans toutes les régions. En plus de susciter la réalisation d’initiatives stratégiques pour la relance, ces nouveaux outils de financement pourront appuyer le développement économique régional et l’innovation partout au Québec», a pour sa part indiqué Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional.

Les détails des modalités de ces fonds d’investissement seront annoncés prochainement en collaboration avec les partenaires financiers du gouvernement du Québec.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article