Publicité

27 novembre 2020 - 09:21

Québec accorde 2,3 M$ à deux entreprises de Rivière-du-Loup 

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 1

Investissement Québec et le gouvernement du Québec ont annoncé l’octroi d’une somme globale de 2,3 M$ à deux entreprises de Rivière-du-Loup, Prelco et la Laiterie Óra (ferme d’Amour) afin qu’elles puissent poursuivre leur expansion. 

L’annonce a été réalisée ce jeudi 26 novembre par le président-directeur général d’Investissement Québec, Guy LeBlanc, dans le cadre d’une tribune virtuelle organisée en collaboration avec différentes chambres de commerce de la région, dont celles de Rivière-du-Loup et du Témiscouata. 

Experte dans le domaine de la fabrication de verre à valeur ajoutée depuis plus de 65 ans, Prelco a reçu un soutien financier de 2 millions de dollars pour la construction d’une usine pour sa division Voralex. 

Le projet permettra de doubler la superficie de l’usine et d’ajouter des équipements neufs à la fine pointe de la technologie. L’entreprise envisage ainsi d'augmenter sa productivité pour répondre à la demande d’une clientèle en croissance. 

De son côté, la ferme D’Amour, qui en est à sa sixième génération d’agriculteurs, bénéficie d’un soutien financier de 300 000 $ «pour soutenir le lancement de sa nouvelle marque Laiterie Óra et l’accompagner dans l’achat et l’installation d’équipement», soutient Investissement Québec. La Laiterie Óra, dont les produits maintenant distribués à travers le Québec sont en grande demande, est dirigée par Jean-Mathieu D’Amour et Kim Belzile. 

Dans le cadre de son annonce, Investissement Québec a également offert des aides financière totalisant 4,3 M$ aux entreprises Prometek et PMI Machinerie de Rimouski, de même qu’aux Cuisines Gaspésiennes. 

«C’est une excellente nouvelle pour le Bas-Saint-Laurent. Je félicite particulièrement les entreprises de Rivière-du-Loup, qui pourront certainement optimiser et développer leurs pratiques grâce à ces investissements. C’est rassurant de savoir que notre gouvernement est là pour soutenir le milieu des affaires. Je ne peux que me réjouir de la diversité d’entrepreneurs audacieux qu’on trouve chez nous», a souligné le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif.

RÔLE ÉLARGI

Par ailleurs, dans le cadre de la conférence organisées en partenariat avec les chambres de commerce, Investissement Québec a présenté à la communauté d’affaires bas-laurentienne le rôle élargi que jouera désormais la Société.  

Au Bas-Saint-Laurent, Investissement Québec rassemble désormais, sous un même toit, une équipe offrant des solutions de financement adapté et des investissements, de même que des services d’accompagnement, notamment technologiques et en matière d’exportation. 

Sous le leadership de Simon Pelletier, directeur régional principal, Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, ils sont une dizaine de professionnels dédiés au développement économique régional basés à Rimouski. Ceux-ci sont appuyés par un comité de développement régional, dont la mission consiste à cibler les entreprises de la région qui ont un potentiel de retombées importantes dans leur milieu et de les mettre en lien avec Investissement Québec.

«Au Bas-Saint-Laurent, les projets structurants et innovants, ce n’est vraiment pas ce qui manque! Mon équipe et moi sommes à pied d’oeuvre et mettons notre expertise au service de l’économie régionale à tous les jours. Nous invitons les entreprises et leurs dirigeants à nous interpeller : quel que soit leur stade de développement, les entreprises trouveront chez nous une combinaison de services d’accompagnement et de financement en fonction de leurs enjeux, de leurs particularités et de leurs atouts», a déclaré Simon Pelletier, directeur régional principal, Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Investissement Québec. 

Au cours de l’année financière 2019-2020, au Bas-Saint-Laurent, 80 interventions financières, pour un total de près de 90 millions de dollars de financement, ont contribué à stimuler l’économie de la région. Plus de 1350 emplois ont ainsi pu être créés ou maintenus.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin une bonne nouvelle

    Guylain Lebel - 2020-11-28 12:15