Publicité

30 mars 2020 - 08:49 | Mis à jour : 09:39

Transfert du port de Gros-Cacouna : soulagement pour la municipalité

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Après des années d'attente, la cession des installations portuaires de Gros-Cacouna à Québec par le gouvernement libéral constitue malgré tout une agréable surprise pour la mairesse de Cacouna, Ghislaine Daris. Une bonne nouvelle qu'elle n'attendait plus, pandémie de la COVID-19 oblige.

«Je ne pensais pas, avec les mesures que l'on connait, la pandémie... Je croyais que l'annonce serait repoussée. Que nous allions connaitre un autre délai, mais non ! Moi je suis soulagé, enfin c'est fait. Les négociations sont terminées», laisse tomber la mairesse.

Pour la municipalité, cette entente vient sécuriser l'avenir du port de Gros-Cacouna. Mme Daris souligne toutefois ne pas détenir beaucoup d'information sur l'entente. «J'ai bien hâte de voir ce qu'elle contient, c'est certain.»

La gestion des quatre ports sera confiée à la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, une filiale de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour (SPIPB), sous la responsabilité du ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI).

Le gouvernement du Canada a aussi transféré ses installations portuaires de Rimouski, de Matane et de Gaspé au gouvernement du Québec.

Québec considère donc que la reprise de ces ports constitue une étape importante pour le développement maritime de la province. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec confirme qu'il entend assurer la pérennité de ces infrastructures et développer une vision intégrée des activités maritimes sur le Saint-Laurent.

À ce sujet, Ghislaine Daris souligne que la région a toujours été chanceuse puisqu’Ottawa n’a jamais négligé l’entretien de ses installations portuaires de Gros-Cacouna. «Le fédéral n’a pas négligé Gros-Cacouna. Nous avons demandé à ce que le port soit aussi bien entretenu qu’il l’est maintenant. Ça doit se poursuivre et je suis confiante que Québec l’a aussi pris en considération», souligne la mairesse de Cacouna.

Le gouvernement du Canada versera une compensation financière de 148,8 M$ au gouvernement du Québec pour l'entretien et les couts futurs d'exploitation des quatre ports. L'entente comprend aussi un engagement du gouvernement fédéral pour une somme de 14,2 M$ afin de réaliser des travaux de prétransfert.

GROS-CACOUNA

Ce port, par son emplacement stratégique, soit près du parc industriel et du réseau routier, favorise le transport rapide des marchandises dans la région. Ses installations permettent l'entreposage intérieur et extérieur de matériaux, le transbordement de produits pour la production de tourbe agricole dans la région et le déchargement de produits comme des composants d'éoliennes et du sel de déglaçage.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article